Yuko Mohri

Un article de Nezumi.

(Différences entre les versions)
(yuko mohri)
Version actuelle (13 novembre 2018 à 20:45) (modifier) (défaire)
(++)
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
Influencée dans sa démarche par [[Marcel Duchamp]], elle devient réceptive à la notion d’accident et de hasard qui interviennent dans ''La Mariée mise à nu par ses célibataires, même'' et les ready-made, Yuko Mohri crée des œuvres qui s’apparentent à des écosystèmes autonomes dont la conception improvisée et aléatoire met en jeu différents phénomènes intangibles, la gravité, le magnétisme ou les variations thermiques.
Influencée dans sa démarche par [[Marcel Duchamp]], elle devient réceptive à la notion d’accident et de hasard qui interviennent dans ''La Mariée mise à nu par ses célibataires, même'' et les ready-made, Yuko Mohri crée des œuvres qui s’apparentent à des écosystèmes autonomes dont la conception improvisée et aléatoire met en jeu différents phénomènes intangibles, la gravité, le magnétisme ou les variations thermiques.
-
===Expositions (sélection)===
 
 +
===Expositions (sélection)===
 +
*2018 ''[[Encore un jour banane pour le poisson-rêve]]'' , Palais de Tokyo, Paris
*2017 ''[[Japanorama]]'', [[Centre Pompidou-Metz]]
*2017 ''[[Japanorama]]'', [[Centre Pompidou-Metz]]
**{{Lyon2017}}
**{{Lyon2017}}
Ligne 30 : Ligne 31 :
''Ofuna Flower Center'' (2011-2017), Japanorama Metz<br />L'installation est réalisée à partir d'objets, en particulier des instruments de musique, récupérés et recyclés. Elle symbolise la disparition de la figure humaine, ne laissant que des mécanismes en place et le résultat d’actions d’objets entremêlés, déshumanisés.
''Ofuna Flower Center'' (2011-2017), Japanorama Metz<br />L'installation est réalisée à partir d'objets, en particulier des instruments de musique, récupérés et recyclés. Elle symbolise la disparition de la figure humaine, ne laissant que des mécanismes en place et le résultat d’actions d’objets entremêlés, déshumanisés.
</center>
</center>
-
{{DEFAULTSORT:Mohri Yuko}}
+
{{DEFAULTSORT:Mohri Yuko}}
 +
 
[[Catégorie:Plasticien contemporain japonais]]
[[Catégorie:Plasticien contemporain japonais]]
[[Catégorie:Naissance en 1980]]
[[Catégorie:Naissance en 1980]]

Version actuelle

Yuko Mohri ( japonais : 毛利 悠子, Mohri Yuko) plasticienne contemporaine japonaise née en 1980 à Kanagawa; vit et travaille à Tôkyô.

Biographie et œuvre

Influencée dans sa démarche par Marcel Duchamp, elle devient réceptive à la notion d’accident et de hasard qui interviennent dans La Mariée mise à nu par ses célibataires, même et les ready-made, Yuko Mohri crée des œuvres qui s’apparentent à des écosystèmes autonomes dont la conception improvisée et aléatoire met en jeu différents phénomènes intangibles, la gravité, le magnétisme ou les variations thermiques.


Expositions (sélection)

mohrip.JPG

Galerie

Site de l'artiste

mohri172.jpg
More (Leaky): The Falling Water Given (biennale de Lyon 2017)
L'installation est un théâtre d’objets réalisé à partir des réseaux de colmatage des fuites d’eau qui fissurent le métro de Tokyo. L’ensemble de photographies qui l’accompagne a pour sujet les réparations improvisées de fuites d’eau dans le métro japonais, qui ont inspiré l’installation. La juxtaposition des images fixes et des structures en bois soutenant des voies d’eau cinétiques et des objets trouvés sur place figure les relations entre nature et technologie.

mohri171.jpg
Pleated Image (2016)
L'œuvre présente différents objets disposés et arrangés au sein d’environnements ciné­tiques. Les mouvements sont scannés en continu, et les images produites constituent un flux ininterrompu. L'artiste joue sur les différentes temporalités, intro­duisant un temps replié sur lui-même et répétitif. La qualité des images, à la fois floue et rugueuse, s’apparente à des « photographies d’esprit » selon l’artiste, dans la mesure où elles capturent des choses qui n’auraient pas dû l’être.

mohri840.jpg
Ofuna Flower Center (2011-2017), Japanorama Metz
L'installation est réalisée à partir d'objets, en particulier des instruments de musique, récupérés et recyclés. Elle symbolise la disparition de la figure humaine, ne laissant que des mécanismes en place et le résultat d’actions d’objets entremêlés, déshumanisés.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique