Yoshihiro Suda

Un article de Nezumi.

Yoshihiro Suda (須田 悦弘 Suda Yoshihiro ) est un artiste contemporain japonais né en 1969

Yoshihiro Suda pratique un art original, formé de petites installations minutieuses, réalisées au sol ou en hauteur. Ses fleurs et ses feuilles sont composées de fines sculptures de bois de magnolias, assemblées et peintes.

Ses œuvres demeurent difficiles à classer, car elles se placent en dehors des systèmes, des hiérarchies ou des catégories existants; elles invoquent un âge à venir. Les systèmes naissent, s'établissent puis sont détruits pour faire place à d'autres, et les musées, les galeries d'art et l'art lui-même, qui font tous partie d'un système, sont de ce fait sujets au changement. On pense bien sûr au minimalisme, au sens de l'emploi minimal de moyens, mais ce terme désigne souvent des réalisations monumentales comme celle de Richard Serra, tout à fait à l'opposé de Suda

Il y a souvent au cœur du travail de Suda une sculpture représentant une plante grandeur nature, reproduite avec une suprême habileté qui la rend presque impossible à différencier du modèle. Ces fleurs sauvages, ces mauvaises herbes souvent passées inaperçues, sont disposées en des installations audacieuses et délicates à la fois qui nous invitent à y voir de plus près. Il ressent la puissante beauté de la destruction en pénétrant dans l'espace esthétique mais indéniablement non naturel créé par Yoshihiro Suda et, au même moment, un sentiment de malaise et de confusion l'envahit, car, autour de lui, tout n'est que fabrication. Tous ses sens luttent afin de cerner et de confirmer la nature du lieu où il se trouve. Les œuvres de Yoshihiro Suda entraînent le spectateur dans cet état particulier et tentent d'entamer un dialogue avec lui. L'espace qu'il a créé accueille toujours volontiers le regard extérieur; en fait, ce regard constitue la prémisse de son existence.

Yoshihiro Suda avait coutume d'inclure le mot " ma " dans le titre de ses expositions. (Ma and Rose, Galerie Wohn Maschine, Berlin, 1997) " Ma " est un concept unique, issu de la culture japonaise, surgi d'un âge où l'on ne faisait pas la distinction entre le temps et l'espace, et qui indique la relation entre ces deux notions. On peut dire que Suda souhaite donner naissance à un monde d'expression où le moment de résonance entre le " ma " et l'image de l'œuvre reste gravé à jamais dans la mémoire du spectateur. De plus, l'artiste manifeste un grand intérêt pour l'imagerie bouddhiste des temples ainsi que pour la culture japonaise traditionnelle.

Galerie

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique