Toshiko Horiuchi

Un article de Nezumi.

Toshiko Horiuchi - MacAdam plasticienne contemporaine japonaise née en 1940, surtout connue pour ses créations textiles. Elle vit au Japon et au Canada.

Biographie et œuvre

Toshiko Horiuchi est née au Japon en 1940 mais a rapidement déménagé dans la Mandchourie sous occupation japonaise avec sa famille pendant la Seconde Guerre mondiale . Lorsque l' Union soviétique a pris le contrôle de la région en 1945, Horiushi et sa famille ont été forcés de fuir et sont finalement retournés au Japon. Elle fréquente le Tama Fine Art Institute au Japon et a ensuite étudié à la Cranbrook Academy of Art du Michigan, où elle a obtenu sa maîtrise en beaux-arts.

Elle a travaillé pour Boris Kroll Tissus, une société de design textile de New York. Elle a ensuite enseigné dans des universités aux États-Unis et au Japon, notamment au Columbia University Teachers College ,Haystack Mountain School of Crafts , l' Université de Géorgie et le Kyoto Junior College of Art.

Elle se marie avec Charles MacAdam, et prend le nom de Toshiko Horiuchi - MacAdam

Le travail de Horiuchi MacAdam est souvent décrit comme un « art de la fibre » qui est devenu une forme d'art reconnue dans les années 1970. Dans ces œuvres, Horiuchi MacAdam a établi son affinité pour le travail à grande échelle, la différenciant de nombreux autres artistes du textile et de la fibre de l’époque.

Elle a orienté son travail vers la création d'espaces de jeux en textile pour les enfants après avoir vu des enfants grimper dans une sculpture tridimensionnelle en textile qu'elle exposait. Après cette découverte, elle a commencé à constater le manque de parcs et de terrains de jeux à Tokyo, où elle vivait à l'époque. En 1971, elle crée sa première œuvre destinée aux enfants, qui est ensuite offerte à un jardin d'enfants de Tokyo conçu par Hatsue Yamada.

En 1990, MacAdam a créé avec son mari, Charles MacAdam, une entreprise appelée Interplay Design and Manufacturing. L’entreprise est implantée à Bridgetown, en Nouvelle-Écosse, où le couple travaille sur des projets commandés.

Les espaces de jeu textiles de MacAdams sont maintenant installés dans divers endroits dans le monde, notamment en Espagne, à Singapour, à Shanghai, en Nouvelle-Zélande et à Séoul.

Pour créer ses premières œuvres, MacAdam a utilisé un matériau japonais appelé Vinylon , un produit durable mais inférieur au nylon qu’elle a utilisé dans ses travaux ultérieurs qu’elle crochète et teint elle-même dans son atelier de Bridgetown, en Nouvelle-Écosse.

Les structures de paysages de jeux de MacAdam sont presque entièrement réalisées à la main, avec l'ajout d'éléments noués mécaniquement dans certaines pièces.

Réalisations (sélection)

  • En 1979, MacAdam a collaboré avec Fumiaki Takano, un architecte paysagiste, pour créer un espace de jeu à grande échelle pour un nouveau parc national à Okinawa .
  • Aire de jeux pour les jeunes enfants de la ville de Sapporo
  • Knitted Wonder, Aire de jeux du Musée de plein air de Hakone
  • «Atmosphère du cube flottant», Musée national d'art moderne de Kyoto
  • Le hall principal du centre culturel de la ville de Nonoichi affiche un grand rideau créé par l'artiste appelé «Luminous».
  • En 2013, MacAdam, avec Charles MacAdam et le concepteur de structures Norihide Imagawa, installe Harmonic Motion pour «Enel Contemporanea 2013» au Museo d'Arte Contemporanea Roma de Rome


Galerie

DSC01772.JPG
Knitted Wonder, Musée de plein air de Hakone

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique