Toni Grand

Un article de Nezumi.

Toni Grand, né en 1935 à Gallargues-le-Montueux (Gard); mort le 29 novembre 2005 à Mouriès ( Bouches-du-Rhône ), est un sculpteur français.

Biographie

Toni Grand apprend le métier dans différents ateliers de sculpteurs à Paris dans les années 1960, en particulier chez Marta Pan. Il y perfectionne ses connaissances techniques.

Dans la mouvance du groupe Supports/Surfaces, il n'a cependant jamais fait partie formellement du mouvement.

Toni Grand a été enseignant à l'école des Beaux-Arts de Marseille puis à celle de Paris.

Ce sculpteur très discret connaît trois périodes.

De 1962 à 1967, il ne réalise quasiment que des sculptures en plomb en polyester et en acier inoxydable, qu'il expose en 1967 à la Biennale de Paris. Plus tard, il découvre le polyester stratifié qu'il apparente au bois, aux os et aux pierres. L'artiste dit qu'avec ces matériaux, son contact est émotionnel et non technique.

De la fin des années 1960 à la fin des années 1970, il se consacre principalement à la sculpture sur bois. À partir du milieu des années 1970, il travaille avec des résines de synthèse dans son atelier de Mouriès. Il exposa une dernière fois ses œuvres en 1994 à la Galerie nationale du Jeu de paume.

Ses œuvres mettent en évidence la fragilité par l'instabilité de leur constitution (leur géométrie 'tordue'). L'artiste a pour volonté dans ses sculptures de n'utiliser que des matières et des éléments ordinaires. Une façon pour lui de toujours 'rectifier' l'héritage de notre culture et de la nature.

Ton Grand évacue toute recherche de symbolique dans la matière. Il explore l'inconnu, le hasard, adoptant un matériaux pour ce qu'il propose de forme. Il déclare : Pour ma part j'ai pris le côté où la figure met en jeu un support grossier, vulgaire, impoli, plutôt qu'un support poli, civilisé et urbain. Toni Grand refuse l'idée de socle ou de sculpture in situ. On peut qualifier son travail d'atopique. Lors de la Biennale de Paris en 1967, il retournait chaque jour ses sculptures pour n'en privilégier aucune face.

Le bois, parce qu'il était facile d'accès, informe, fut un de ses matériaux majeurs, jusqu'à l'épuisement. "Pas un beau morceau de bois, pas un morceau riche avec une histoire compliquée, mais un morceau, quelque chose de largement suffisant pour amorcer quelque chose."

La résine stratifiée fut un élément important de son travail, lui permettant de recouvrir, de dénaturer le matériau pour la forme. Elle lui permit d'obtenir des nuances de transparence ou de couleur, de relier, de modeler. Comme matière et technique, il réalise tout à fait son emploi, sans être à aucun moment un ralentissement ou un obstacle. La technique et la forme ne font qu'une, une totalité en mouvement.

La pierre vint après le bois proposer un nouvel élan au travail du sculpteur. Toni Grand les ramassait et les gardait telles qu'elles, comme sujet de départ. Au lieu de l'action immédiate et rapide qui était la découpe dans le bois, il y a ici lenteur et abandon du morcellement. Ce sont au contraire des réunions. Tout comme les ossements utilisés pour la sculpture "Cheval Majeur", la pierre enrobée dans le stratifiée ne laisse pas apparaître les traces du travail réalisé, elle existe comme un tout informe et difficilement pénétrable.

grandtohy.jpg

Indifférent à toute publicité, Toni Grand a accompli une œuvre exemplaire sans le dire, sans faire d'effort pour la montrer ou l'expliquer. En 1982, il a connu une reconnaissance officielle en exposant dans le pavillon français de la Biennale de Venise. Le centre Pompidou, qui l'avait aussi exposé en 1986 conserve une douzaine de ses sculptures.

Une des dernières expositions de Toni Grand date du 8 octobre 2001 à Nîmes. Dans la Galerie Philippe Pannetier, il exposa la sculpture Triptyque réalisé en 1985, les dimensions d'installation sont variables. Elle est constituée de poissons baignés dans le formol, travaillé de résine translucide. la sculpture forme des combinatoires géométriques cubiques ( 1>12 2>16 3>24 ). Celui-ci est visible au musée de Nantes.

Les dernières sculptures de Toni Grand ont fait l'objet d'une exposition intitulée, Points de suspension à la galerie Arlogos, à Paris en décembre 2001 et janvier 2002. Six paquets de lignes courbes fermées en bois recouvert de peinture jaune. Chaque paquet est constitué d'un ensemble de cinq à six lignes courbes fermées en suspension sur un clou .

Expositions (sélection)

  • 1967 5e Biennale de Paris
  • 1974 Première exposition personnelle, Galerie Eric Fabre, Paris
  • 1975 Galerie Le Flux, Perpignan
  • 1976 Toni Grand - Bernard Pagès, Musée d'Art et d'Industrie, Saint-Etienne
  • 1977 Toni Grand - Sculptures, Galerie Athanor, Marseille
  • 1978 Galerie Albert Baronian, Bruxelles
  • 1978 Toni Grand / Claude Viallat - Avignons.
  • 1979 Galerie Kom Wi, Tokyo
  • 1980 Cantini 80, Musée Cantini, Galerie de la Charité, Marseille
  • 1980 Chacallis, Charvolen, Grand, Jaccard, Viallat, Galerie Athanor, Marseille
  • 1980 Toni Grand - Sculptures, Musée Savoisien, Chambéry
  • 1981 Salles romanes du Cloitre Saint-Trophime, Arles
  • 1982 Biennale de Venise
  • 1983 ARCA, Marseille
  • 1984 An international survey of recent painting and sculpture, the Museum of Modern Art, New-York
  • 1985 Sculptures-Préfiguration d'un Parc, Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, Jouy-en-Josas
  • 1986 Galeries contemporaines, Centre Georges Pompidou, Paris
  • 1987 Galerie Jacques Girard, Toulouse
  • 1987 L’époque, la Mode, la Morale, la Passion, Centre Georges Pompidou, Paris
  • 1988 Galerie Arlogos, Nantes
  • 1988 Galerie de Paris, Paris
  • 1989 Musée d'art contemporain de Lyon
  • 1990 Musée Rodin, Paris
  • 1990 XLIVe Biennale de Venise, Collection Peggy Guggenheim, Venise
  • 1991 L'amour de l'art, Biennale d'art contemporain, Lyon
  • 1991 Musée des Beaux-Arts, Nantes
  • 1993 Du simple au double, musée d'art moderne Céret
  • 1993 Musée d'Art Moderne, Céret
  • 1994 Galerie Nationale du Jeu de Paume
  • 1997 Documenta X, Kassel, Allemagne
  • 1997 Made in France, MNAM Centre Georges Pompidou, Paris
  • 1998 École régionale des Beaux-Arts, Le Mans
  • 2000 Prélèvement d'espaces, FRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur, Galerie Friche de la Belle de Mai, Marseille
  • 2000 Renaissance Society, Chicago, U.S.A
  • 2001 Galerie Arlogos, Paris
  • 2001 Vides inclus, collection FRAC Bretagne, Galerie du Cloître, École des Beaux Arts, Rennes
  • 2002 Galerie-Librairie Philippe Pannetier, Nîmes
  • 2002 Nouvelles acquisitions, Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris
  • 2003 « Quelques cabinets d’amateurs, le cabinet de Gabriel Orozco » FRAC Picardie, Amiens
  • 2003 Musée des Beaux-Arts, Nantes, présentation de la donation.
  • 2007 Musée de Marseille Peter Friedl, Toni Grand
  • 2009 Art&Language (Mel Ramsden et Michael Baldwin) TONI GRAND. Exposition à l'École Supérieure des beaux-arts du Mans Du 7 au 28 mars 2009.

Galerie

grand5403.JPG
Bois, 1970
grandchevalmajeur85.JPG
Cheval Majeur, 1985

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique