Steven Parrino

Un article de Nezumi.

Steven Parrino plasticien contemporain américain, né en 1958 à New York et mort dans un accident de moto le 1er janvier 2005 à New York.

Voir page illustrée sur l'artiste

Après avoir fait ses études à New York (Parsons' School of Design), Parrino choisit une voie artistique assez radicale, optant fréquemment pour l'emploi de l'acier, de l'aluminium, du béton, voire de l'huile de moteur (Slow Rot, 1988). Dans la lignée des tableaux noirs de Frank Stella, il propose plusieurs séries de sculptures utilisant cette teinte unique, travaillant sur sa brillance et sa luminosité.

Parrino se distingue également par une approche post-appropriationniste en partant de monochrome s et en étirant et détendant la toile avant de la repositionner, toute froissée, sur le châssis .

Par ailleurs, il n'hésite pas à intégrer des icônes de la culture pop américaine dans ses travaux : Courtney Love , Joey Ramone , Iggy Pop , Marlon Brando ...

Expositions personnelles

1984

  • Nature Morte Gallery, New York

1987

  • Holes and Slots, Nature Morte Gallery, New York

1988

  • Galerie Sylvana Lorenz, Paris
  • Massimo De Carlo Arte Contemporanea, Milan

1989

  • Metro Pictures, New York

1990

  • Galerie Rolf Ricke, Cologne
  • Massimo De Carlo Arte Contemporanea, Milan

1991

  • Galerie Arnaud Lefebvre, Paris
  • Daniel Newburg Gallery, New York

1992

  • L'Usine, Dijon
  • Galerie Sylvana Lorenz, Paris
  • Massimo DeCarlo Arte Contemporanea, Milan

1993

  • Galerie Rolf Ricke, Cologne
  • Art & Public, Genève
  • Kees Van Gelder Gallery, Amsterdam

1994

  • Win Van Der Abbeele Gallery, Anvers
  • John Gibson Gallery, New York

1996

  • Kunstlerhaus Palais Thurn und Taxis Gartnerhaus, Bregenz

1997

  • Team Gallery, New York

1998

  • Can, Neuchâtel

1995

  • Tre Gallery, Stockholm
  • Amphetamine Monster Mill, Art & Public, Genève
  • Galerie Rolf Ricke, Cologne
  • Massimo De Carlo Arte Contemporanea, Milan
  • Kees Van Gelder Gallery, Amsterdam

1999

  • Team Gallery, New York
  • Elizabeth Cherry Gallery, Tucson
  • Le Box, Bourges

2000

  • Sicilian Fresco Number One, Massimo DeCarlo Arte Contemporanea, Milan
  • The Box, Turin
  • Galerie Rolf Ricke, Cologne

2001

  • Grazer Kunstverein, Graz
  • Team Gallery, New York

2002

  • Video works, 1977 - present, Circuit, Lausanne
  • Exit / Dark Matter, Fri-Art , Fribourg (Suisse)|Fribourg

2003

  • Death in America, Galerie Jean Brolly, Paris

2006

  • Rétrospective 1977-2004, Mamco , Genève ( 22 février - 7 mai )

2007

  • La Marque Noire (rétrospective + sélection d'artistes ayant influencé Parrino + relecture de deux expositions dont Steven Parrino avait été le commissaire ( 1999 et 2003 )) - Palais de Tokyo , Paris ( 24 mai - 26 août )

Commissariat d'exposition

Steven Parrino a également été commissaire d'exposition pour :

  • Bastard Kids of Drella, part 9, Consortium (Dijon)|Le Consortium , Dijon ( 2 juillet - 28 août 1999 )
  • Artistes présentés :
    • Blair Thurman
    • Diana Balton
    • Jackie McAllister
    • Tam Ochiai
    • Helen Sadler
    • Richard Kern
    • Amy O'Neill
    • Lisa Ruyter
    • Kembra Pfahler
    • Michael Lavine
    • Royal Trux
    • Andy Warhol
  • The Return of the Creature, Künstlerhaus Palais Thurn und Taxis, Bregenz ( 17 mai - 22 juin 2003 )
  • Artistes présentés :
  • Leviathan under moon’s influence, Champion Fine Arts, New York (2004)
  • Artistes présentés :
    • Elizabeth Valdez
    • Mai-Thu Perret
    • Amy Granat

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique