Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii

Un article de Nezumi.

Afficher la carte Google centrée sur cette région
Galerie de photos sur Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii

Les Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii sont situés dans les forêts des monts Kii au Japon, dans les préfectures de Wakayama, Nara et Mie. Trois ensemble de sites sacrés du shintoïsme et du bouddhisme, Yoshino et Omine, Kumano Sanzan, et Kôyasan, sont reliés par des chemins de pèlerinage aux anciennes capitales de Nara et Kyôto.

Les sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii ont été inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004. Ces sites comprennent des sanctuaires shinto, des temples bouddhistes, des éléments naturels et des sentiers, en tout 242 éléments, parmi lesquels les plus connus sont :

Temples et sanctuaires

Sanctuaires d'Ise

Ensemble de Koyasan dont

  • Sous le nom de Kongôbu-ji (金剛峯寺) ensemble bouddhiste Shingon, le site de Kôyasan au sens strict comprenant 6 secteurs :
    • Danjôgaran et Honzan (Kongôbu-ji au sens restreint), centre spirituel
    • Daimon, porte d'entrée monumentale à 600m à l'ouest
    • Kongôsammai , pagode Tahoto
    • Mausolée des Tokugawa
    • Okuno-in nécropole à 3km à l'est
  • Jison-in (慈尊院) bouddhiste Shingon, à 20km au nord du Kongôbu-ji
  • Niukanshôbu Jinja (丹生官省符神社) sanctuaire shinto associé au Jison-in
  • Niutsuhime Jinja (丹生都比売神社) sanctuaire shinto à 20km au nord-ouest du Kongôbu-ji

Ensemble de Kumano Sanzan

Ensemble de Yoshino and Ômine

  • Yoshino Mikumari Jinja (吉野水分神社) sanctuaire Shinto
  • Kimpu Jinja (金峯神社) sanctuaire Shinto
  • Kimpusen-ji (金峯山寺) temple bouddhiste Shugendô
  • Yoshimizu Jinja (吉水神社) sanctuaire Shinto
  • Ôminesan-ji (大峯山寺) temple bouddhiste Shugendô

Sites naturels

Sentiers

  • Les chemins de pèlerinage appelés Kumano Kodô (熊野古道) se divisent en cinq sentiers:
    • Le petit sentier (小辺路, Kohechi) : de Kôyasan (高野山) à Kumano Sanzan (熊野三山) (environ 70 km).
    • Le sentier moyen (中辺路, Nakahechi) : de Tanabe (田辺) à Kumano Sanzan (熊野三山)
    • Le grand sentier (大辺路, Ohechi) : de Tanabe (田辺) à Kushimoto (串本, Kushimoto) et Kumano Sanzan (熊野三山) (environ 120km).
    • Le sentier d'Ise (伊勢路, Iseji) : du sanctuaire d'Ise (伊勢神宮, sanctuaire d'Ise) à Kumano Sanzan (熊野三山, Kumano Sanzan) (environ 160km).
    • Le sentier de Kii (紀伊路, Kiiji) : d'Ôsaka (大阪) à Tanabe (田辺).
  • Kôyasan chôishi-michi (高野山町石道) permet l'accès nord depuis le Jison-in à Kôyasan
  • Ômine Okugakemichi (大峯奥駈道) relie Yoshino à Kumano Sanzan

Inscription au au Patrimoine mondial de l'Unesco

Les sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii ont été inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004

Brève description

Nichés au cœur de forêts denses, dans les monts Kii qui surplombent l’océan Pacifique, trois sites sacrés, Yoshino et Omine, Kumano Sanzan et Koyasan, reliés par des chemins de pèlerinage aux anciennes capitales de Nara et Kyoto, reflètent la fusion entre le shinto, enraciné dans l’antique tradition japonaise du culte de la nature, et le bouddhisme venu depuis la Chine et la péninsule coréenne s’implanter au Japon.

Les sites (495,3 ha) et la forêt qui les entoure reflètent une tradition pérenne et extraordinairement bien documentée de sanctification des montagnes, vivante depuis 1 200 ans. L’endroit, qui abonde en torrents, rivières et chutes d’eau, fait toujours partie de la culture vivante du Japon et accueille jusqu’à 15 millions de visiteurs par an, pèlerins ou randonneurs. Chacun des trois sites renferme des sanctuaires, dont certains remontent au IXe siècle.

Justification d'inscription

  • Critère (II) : Les monuments et les sites qui composent le paysage culturel des monts Kii forment une fusion unique entre le shintoïsme et le bouddhisme qui illustre l’échange et le développement des cultures religieuses en Asie orientale.
  • Critère (III) : Les sanctuaires shintoïstes et les temples bouddhistes des monts Kii, et leurs rituels associés sont le témoignage exceptionnel du développement d’une culture religieuse japonaise sur plus de mille ans.
  • Critère (IV) : Les monts Kii sont devenus le lieu de la création de formes uniques de sanctuaires et de temples qui ont eu une influence profonde sur la construction des temples et des sanctuaires ailleurs au Japon.
  • Critère (VI) : Ensemble, les sites et le paysage de forêt des monts Kii reflètent une tradition continue et très bien documentée liée aux montagnes sacrées sur les 1200 dernières années.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique