Sculpture

Un article de Nezumi.

(Redirigé depuis Sculpteur)

On appelle actuellement sculpture une activité artistique professionnelle consistant à concevoir et réaliser des formes pleines et en relief et qui peuvent soit exister par elle-même soit participer de l'architecture des bâtiments, des places et des jardins. Trois manières de créer une œuvre peuvent être envisagées, la taille, le modelage et l'assemblage, qui peuvent d'ailleurs être mobilisées pour la même sculpture.

La sculpture existe depuis le paléolithique (il y a 25 000 ans à peu près) et la petite figurine de Lespugue ("Vénus"), en ivoire de mammouth , est un très bel exemple. Le terme de "sculpture" vient étymologiquement du latin "sculpere" qui signifie: tailler ou enlever des morceaux à une pierre.

Au XIXe, on distingue encore le "sculpteur" qui taille de la pierre, du bois ou de l'ivoire (matériaux solides) pour créer une forme unique originale et le "statuaire" qui réalise des modèles en argile, en plâtre ou en cire destinés à être reproduits (technique indirecte de la "taille avec mise aux points") ou moulés (technique de la "fonte à cire perdue " pour couler le bronze ).

Les premières sculptures réalisées par l'homme et ayant traversé le temps sont de petites figurines rudimentaires taillées, en pierre ou en os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, d'ex-voto, d'échanges, de rituels qui permettaient de réaliser des transactions avec des forces surnaturelles ou sociales. On peut facilement imaginer que des objets modelés, en terre, ont aussi existé, mais en l'absence de techniques de pérénisation (cuisson), cela ne peut être qu'une hypothèse.
Bien que cet usage, parfois interprétable comme chamanique, ait décliné, la représentation de l'homme reste le thème favori des sculpteurs. Selon les époques et les civilisations, les artistes ont exécuté ces figurines de manière réaliste, ou bien, au contraire, ils ont pris la plus grande liberté pour interpréter leur sujet.

On distingue deux grandes categories de sculptures : le relief et la ronde-bosse.

  • Le relief : une sculpture qui demeure attachée à un arrière-plan, se dressant hors de cet arrière-plan. Selon le degré de projection des figures au-dessus du plan, les reliefs sont qualifiés différemment : le relief écrasé (stacciato relievo) : dont le relief est très faible. Les contours des figures sont finement incisés (ex : certains reliefs assyriens).
    • Le bas-relief (basso-relievo) : l'avancée d'une figure hors du plan est inférieure à la moitié de son volume, sans contre-dépouille. Le moyen ou demi-relief (mezzo-relievo) : l'avancée de la figure hors du plan est égale ou légèrement supérieure à la moitié de son volume, avec parfois de légères contre-dépouilles.
    • Le haut-relief (alto-relievo)) : les formes sont quasiment complètes (en ce qui concerne leur volume), mais elles restent attachées au fond. Certaines parties (les membres, la tête) sont complètement détachées et en contre-dépouille. Distinguons l'Entaille : relief où le sujet est incisé dans l'épaisseur de la surface plane. Elle a été utilisée par les Égyptiens, d'où le nom de "relief égyptien". Un autre nom de l'Entaille est "relief cœlanaglyphique". Les parties les plus hautes de la figure affleurent à la surface, tandis que leurs contours sont profondément entaillés. C'est en quelque sorte un procédé de gravure.
  • la ronde-bosse : il s'agit d'une sculpture conçue de façon à pouvoir être observée de tous les côtés. Ou presque tous les côtés : la ronde-bosse repose souvent sur le sol et elle est parfois logée dans une niche.


Voir aussi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique