Sam Taylor-Wood

Un article de Nezumi.

' Modèle:Serie photo Sam Taylor-Wood (née en 1967 en Angleterre) est une photographe et une vidéaste. C'est une actrice majeure de la photographie plasticienne contemporaine et de l'art vidéo. Elle est diplômée de Goldsmiths College et mariée au galeriste Jay Joplin. Son travail est centré sur la difficulté à communiquer les émotions.

Ses premiers films 16mm (1993), Killing Time (1994), Noli me tangere (1998) ont été présentés pour la première fois en France à la MEP. Le film Method in Madness de 1995, où un acteur joue une crise de nerf, est un bon exemple de sa recherche autour du concept de « masque », au sens de l’imitation d’un sentiment ou d’une intrigue, si réussie qu’on ne peut plus distinguer le jeu de la réalité. L’artiste anglaise s’intéresse ici à la question : « Jouait-il au théâtre, parce c’est la manière qu’il a de jouer au théâtre, ou cela était-il vrai, parce c’est la manière qu’il a de jouer au théâtre ? Il s’agit de cette dichotomie et de la tentative de la surmonter » (citation de l'artiste<ref>« Sam Taylor-Wood en entretien avec Michael O’Pray », dans : Sam Taylor-Wood. Third Party, Martin Hentschel (Eds.), catalogue d’exposition, Württembergischer Kunstverein Stuttgart, Stuttgart 2000, p. 107.</ref>). Un de ses autres films, David (2004), montre le footballeur David Beckham endormi.

Ses travaux photographiques les plus connus sont wrecked (1996), Soliloquy (98-2000) Self portrait suspended (2004). Crying men (2002-2004), photographies en noir et blanc et couleurs montrant des visages masculins connus, des acteurs essentiellement, en train de pleurer.

Notes et références

<references />

Modèle:Portail photographieca:Sam Taylor-Wood en:Sam Taylor-Wood

es:Sam Taylor-Wood


From Art contemporain, a Wikia wiki.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique