Saint François (Vincent Bioulès)

Un article de Nezumi.

Saint François, Le Cantique des créatures IV est une peinture de Vincent Bioulès, réalisée en 1980.

Réalisation : Huile et laque sur toile ; dimensions 300cm x 200cm.

Le contexte

Vincent Bioulès est un des créateurs de Supports/Surfaces, ses premières productions sont alors quatre tableaux juxtaposés bleus et blancs et obtenus à l'aide d'un simple ruban adhésif. Il rompt avec le groupe en 1972. Cette rupture est douloureuse pour l'artiste.

Très violemment attaqué à partir de sa rupture, il souhaite retourner à la figuration. Il prend appui et souvent au second degré sur toute l'histoire de la peinture, considérée comme un immense paysage. Il refait l'expérience de la peinture sur le « motif » avec de vastes tableaux réalisés dans l'atelier.

Le Cantique des Créatures, connu aussi sous le nom de Cantique au soleil, est un chant religieux composé par Saint François d'Assise. Saint François a composé la plus grande partie du cantique à la fin de l'année 1224, en se remettant d'une maladie à San Damiano, dans un petit manoir qui avait été construit pour lui par Sainte Claire et d'autres femmes de son ordre.

À la différence d'autres chants religieux de cette époque, le Cantique des Créatures fait preuve d'une certaine naïveté dans sa prière à Dieu, en Le remerciant pour des créations telles que « Frère Feu » et « Sœur Eau » ou encore « Frère Soleil » , « Sœur Lune » . C'est une affirmation de la théologie personnelle de François, lorsqu'il se réfère souvent aux animaux et même aux éléments comme à des frères et des sœurs de l'humanité.

Saint François avait voulu réformer l'Eglise par le retour à la simplicité et à la pureté. Le Cantique des Créatures en est l'illustration parfaite. Et c'est à coup sûr ce qui attire Bioulès qui souhaite, après la théorisation et l'abstraction de la période Supports/Surfaces, réformer son art en revenant vers la nature et les fondamentaux de la peinture.

Citation

« Je chante une prière vers Toi, mon Seigneur, pour tout ce que tu as fait,
spécialement pour Frère Soleil,
Qui apporte le jour et à travers qui Tu nous donnes la lumière. »

La réalisation

Ce tableau se veut universel, en écho à l'universalité de la création; Bioulès compose une structure qui divise la surface en polygones réguliers ou irréguliers. A chacune de ces zones, il associe un élément précis de sa description du monde : la terre et le ciel, le jour et la nuit, la mer et les forêts, les saisons. A chacun de ces éléments des procédés picturaux et graphiques, il lie une certaine façon de styliser les formes, une certaine dominante chromatique, une certaine lumière.

Il multiplie les symboles, anciens ou modernes : une maison à coté d'une éolienne, des enclos, une église. Et aussi des références artistiques, qui s'étendent des primitifs italiens à Matisse et Bonnard, des icônes byzantines au formes de l'abstraction contemporaine. Ainsi la toile contient-elle non seulement des espaces différents mais aussi des temps distincts, réunis et harmonisés entre eux.

Pour représenter la nature, Bioulès ne cherche pas à faire preuve de réalisme. Il cherche son inspiration du côté des miniaturistes du 14e siècle. Il juxtapose des signes d'arbres, de murs et d'architecture. Les formes découpées, les contrastes de couleurs intenses, on remarque un symbolisme, une écriture visuelle qui fonctionne grâce à des codes et des conventions.

Saint François lui-même, sujet central du tableau est traité de façon modeste, dans l'ombre, en tenue sombre. Son dessin évoque les vitraux, une technique que Bioulès maitrise depuis longtemps, ainsi qu'une résurrection inattendue du gothique.

Pour le soleil, la lune et les nuages Bioulès associe le schématisme de formes enfantines à des effets de matière complexes. Tout en laissant à nu le pictogramme rudimentaire, il lui confère ainsi une efficacité sensible. Ces éléments présentent une alliance très particulière de simplicité et de science.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique