Richard Di Rosa

Un article de Nezumi.

Richard Di Rosa né en 1963 à Sète est un sculpteur français. Surnommé "Buddy" en référence à Buddy Holy, il fut avec son frère Hervé Di Rosa, Rémi Blanchard, François Boisrond et Robert Combas un des principaux artisans du mouvement français de la Figuration Libre, renouveau de la peinture dans les années 1980,une peinture décomplexée empruntant souvent à la BD, au rock et au graffiti. Il est le seul membre du mouvement à avoir choisi la sculpture.

Si au tout début de sa carrière cet autodidacte de l'art a mélé sa vision particulière à celle de son frère, il a très rapidement créé un univers à part. La couleur, les formes rondes et décomplexées de ses personnages témoignent d'une proximité esthétique avec Joan Miró ou encore Max Ernst.

Richard Di Rosa recrée un monde merveilleux, où cohabitent totems, trophées aux vives couleurs et autres installations, dans des séries thématiques comme l’Enfance, La Nature, la Musique, les Bestiaires, les Dioramas, les Bronzes. Autant de mondes différents où s’expriment le langage de "Buddy", proche de celui des contes de fées de notre enfance, et permettant à chacun de retrouver ses échos en fonction de son musée imaginaire

La culture africaine, la musique et les animaux (ses fameuses poules en particulier) sont autant de thèmes d'inspiration pour l'artiste. Ses œuvres sont notamment visibles à la Cité de la Musique à Paris, au Musée Paul Valéry à Sète.

Exposé aux États-Unis dès 1983, il poursuit une carrière internationale au Ghana, en Belgique, Thailande, Corée, Colombie, Pays-Bas.

En France, au mois de mai 2008, une rétrospective retraçant ces vingt-cinq ans de créations lui est consacrée à la Villa Tamaris à la Seyne-sur-mer.

Galerie

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique