Quartier lointain

Un article de Nezumi.

Quartier lointain (遥かな町へ, Haruka-na machi e) est un manga de Jirô Taniguchi, publié à partir de 1998 au Japon.

Propos

Tome 1 : Hiroshi Nakahara, un Japonais de 48 ans, père de deux enfants, se retrouve brutalement dans la peau du jeune garçon de 14 ans qu'il était. Le gamin retrouve ainsi son enfance, au sein d'une famille heureuse et animée, tout en conservant ses acquis et son expérience d'homme de 48 ans. Autant dire que cela change quelque peu la donne, et ses résultats scolaires s'en ressentent positivement. Et puis, il y a la plus jolie fille de la classe, qui contrairement aux souvenirs de son ancienne vie, s'intéresse beaucoup à ce gamin si cultivé et si sûr de lui.

Il retrouve peu à peu une âme d'enfant, et savoure chaque instant de cette vie qu'on lui offre. Seulement, à côtoyer de trop près son enfance, on anticipe les drames. Pour le gamin, c'est avant tout la disparition de son père, parti vers la fin des vacances d'été pour ne plus jamais revenir, laissant la famille aux seuls soins de sa mère.

Tome 2, Hiroshi hésite à modifier son passé par peur des conséquences, doit-il se laisser porter par la vie ou tenter de déterminer son futur, ce paradoxe temporel, présent dans de nombreux romans, est ici traité avec toute la subtilité voulue. Tout en étant conscient du décalage entre son physique d'adolescent et sa maturité d'homme approchant la cinquantaine, discordance rarement évoquée dans la thématique du voyage dans le temps, Hiroshi va redécouvrir la vie, sa vie. Dans ces tourments sont soulevées tour à tour de nombreuses questions sur l'amour, la fidélité, l'attachement aux siens et la reproduction des schémas familiaux.

En virtuose de la mémoire et de la poésie des détails, Taniguchi propose à chacun de revenir sur l'enfance : les conversations des parents restés dans le salon ou la cuisine, audibles depuis la chambre, les repas de famille animés, les histoires de collège. On peut même, sur certaines cases présentant une équation à résoudre au tableau, se replonger dans les maths de son enfance. Il y a aussi les limites imposées par les parents, qui, si elles paraissent impossibles à subir par un adulte, présente une sorte de cocon protecteur et font de chaque accord parental un formidable multiplicateur de bonheur comme par exemple la réaction de la petite sœur, lorsqu'elle obtient l'autorisation de porter ses nouvelles chaussures du dimanche à l'école.

Publications et adaptations

Cette série comporte deux tomes, publiés au Japon à partir de 1998. Tous deux ont été adaptés par Frédéric Boilet. Le premier a été publié en français le 27 septembre 2002 et le second le 4 juin 2003 aux éditions Casterman dans la collection Écritures en même temps qu'un coffret regroupant les deux tomes. Une édition intégrale, regroupant les deux tomes en un seul, est sortie le 17 novembre 2006. Pour la sortie du film, une édition spéciale de l'intégrale proposée avec un livret dédié au film est sorti le 3 novembre 2010. Pour l'occasion, Casterman a sorti un carnet de notes vierge comportant des illustrations et des citations du manga et du film.

Cet ouvrage a obtenu le prix d'Excellence du Festival des arts médias de l'Agence pour les affaires culturelles au Japon, catégorie Manga en 1998, ainsi que l'Alpha'Art du meilleur scénario et le prix Canal BD au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2003.

Son adaptation au cinéma sort le 24 novembre 2010. Le film Quartier lointain est réalisé par Sam Garbarski, avec Jonathan Zaccaï, Léo Legrand, Alexandra Maria Lara et Pascal Greggory. L'action se déroule en France, à Nantua, le héros s'appelant Thomas. La musique du film est composée par Air. Jirô Taniguchi fait une apparition dans le film.

Une adaptation a également été faite au théâtre en 2011.

quartierlointain.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique