Piet Mondrian

Un article de Nezumi.

Pieter Cornelis Mondriaan, appelé Piet Mondrian à partir de 1912, né le 7 mars 1872 à Amersfoort aux Pays-Bas et mort le 1er février 1944 à New York aux États-Unis, est un peintre néerlandais reconnu comme un des pionniers de l’abstraction.

Tous les détails sur Piet Mondrian

Il est, avec les Russes Vassili Kandinsky et Kasimir Malevitch, parmi les premiers peintres à s’être exprimé en utilisant un langage purement abstrait. La réputation de Mondrian s’est construite sur l'épuration radicale du tableau conçu dès le début de sa carrière selon une représentation transcendentale de l'image (en particulier dans le paysage) . Là, toute trace de référence au naturel visible est progressivement évacuée au profit de principes en accord avec une certaine vision de l'Universel. Il tend vers des moyens réduits afin de faire jouer chacun des paramètres dont il a choisi de disposer avec la plus grande subtilité.

Cette méthode se manifeste depuis son interprétation de plus en plus abstraite du cubisme analytique de 1912 à 1914 à Paris, jusqu'à ce qu'en 1917, (de retour à Paris jusqu'en 1938) il concentre tous ses moyens sur la construction d'une simple composition parfaitement équilibrée faite de formes réduites à des rectangles et quelques couleurs, placées sur une trame orthogonale, et le tout décliné en séries jusqu'à la fin de sa vie. La rigueur exemplaire de sa démarche explicitée dans ses écrits théoriques et le caractère évolutif d'une série à l'autre, mais aussi la subtile logique sensible dans chaque série de variations : tout ceci a fait de Mondrian l'une des figures essentielles du mouvement moderne au XXe siècle. Non seulement dans le monde de l'art moderne mais aussi, par son implication auprès des architectes et des designers, dans le monde des productions humaines modernes, jusqu'au mobilier, jusqu'aux objets industriels de consommation courante, dans les nouveaux espaces, privés et publics.

À Paris, Mondrian, découvre le cubisme de Picasso et abandonne la peinture divisionniste ou fauve de ses débuts, marquée par des sources théosophiques ou spirituelles, pour entreprendre la recherche d'un « langage pictural universel ».

Il est un des leader du mouvement De Stijl dès 1917. Il mène progressivement le cubisme jusqu'au néoplasticisme (la Nouvelle Plastique abstraite), et passe de « la réalité naturelle à la réalité abstraite ».Avec cette analyse et en décomposant la forme, il aboutit à la plastique pure, fondée sur l'établissement de rapports entre des surfaces colorées, selon une logique d'harmonie et d'équilibre. Cette dialectique horizontal/vertical, où les couleurs pures (bleu, rouge, jaune) se juxtaposent aux non-couleurs (noir, blanc, gris) dans une géométrie combinatoire, qui abolit la perspective, permet d'infinies variations. Sur ce principe, Mondrian crée, entre 1912 et 1938, une centaine de peintures, avec lesquelles il met en place sa théologie du néoplasticisme.


Galerie

mondrian1917.jpg

1917

mondrian1921.jpg

1921

Autres projets

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique