Patrimoine mondial de l'UNESCO en Asie et Océanie

Un article de Nezumi.

Sommaire

Sites asiatiques et océanien inscrits sur la liste du patrimoine mondial par le comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Généralités

Les titres des sites recensés dans cet article sont ceux donnés sur le site de l'UNESCO. La ou les dates d'inscription sont indiquées entre parenthèses après le nom de chaque site.

Cambodge

Le Cambodge compte 2 sites inscrits:

Inde

Japon

Jérusalem

Jérusalem — dont le statut international ne fait pas l'objet d'un consensus — est un site proposé par la Jordanie. Il est catalogué de façon séparée par l'Unesco, avec la mention du pays ayant fait cette proposition.

Inscrit au patrimoine mondial en 1981, le site est intitulé « Vieille ville de Jérusalem et ses remparts ». Il s'agit d'un site culturel ; en 2007, il était inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Jordanie

La Jordanie compte 3 sites :

  • Sites culturels :
    • Pétra (1985)
    • Qusair Amra (1985)
    • Um er-Rasas (Kastrom Mefa'a) (2004)

Népal

Le Népal compte 4 sites :

Turquie

Voir Patrimoine mondial de l'UNESCO en Turquie

Viêt Nam

Le Viêt Nam compte 8 sites :

Le Viêt Nam compte également deux inscriptions au patrimoine oral et immatériel de l'humanité :

Voir aussi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique