Parc national du Tarangire

Un article de Nezumi.

Le parc national de Tarangire est un parc national du nord de la Tanzanie. Il doit son nom à la rivière Tarangire qui le traverse.

Présentation

La densité de population dans la région est toujours restée faible, principalement en raison de la présence abondante des mouches tsé-tsé. Une réserve de faune y est créée en 1957. La réserve est transformée en parc national en 1970 et la population résiduelle est déplacée vers des villages environnants.

Le parc entoure la vallée de la rivière Tarangire. Il présente une forme allongée, près de 100 km de long et en moyenne 30 de large. Son altitude moyenne est de 1 100 mètres, et le relief est globalement peu marqué à l'exception de la vallée creusée par la rivière. Le parc offre de vastes paysages de plaines vallonnées. Il est bordé à l'ouest par l'extrémité orientale du rift africain.

La moyenne annuelle des précipitations est de 750 mm. La quasi-totalité des pluies tombent cependant en novembre-décembre, puis entre mars et mai. Le mois le plus sec est octobre, lorsque l'humidité moyenne descend à 35 % et que la rivière n'est plus qu'une succession de trous d'eau. À l'inverse, en pleine saison des pluies, la rivière inonde largement la plaine environnante.

La moyenne des températures maximales est de 27 °C, la moyenne des minimales de 16 °C. Les records historiques sont respectivement 4 °C en juillet et 40 °C en janvier.

Les baobabs, arbre inhabituel dans le Nord de la Tanzanie, abondent dans la partie Nord du parc. Le paysage est principalement constitué de savane arborée, avec de nombreux acacias, et devient plus marécageux au Sud. À noter également la présence de nombreuses termitières, qu'elles soient isolées ou adossées aux troncs des arbres. Faune

Le parc fait partie de l'immense écosystème de la steppe masaï. Lors de la saison des pluies, les grands troupeaux d'herbivores se répartissent sur plus de 20 000 km², mais dès que les pluies cessent, au mois de juin, ils migrent vers le dernier point d'eau permanent de la région : la rivière Tarangire. Ainsi, en fin d'hiver (août-octobre), le parc abrite une très forte concentration d'animaux, en particulier des éléphants.

nordtanza.gif
Situation du parc

Faune

Les mammifères remarquables abondants dans le parc:

Herbivores

Carnivores

Entre octobre et avril, le parc est également un important lieu d'hivernage pour les oiseaux migrateurs venus d'Europe.

dik01263.JPG
Dik-dik de Kirk

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique