Parc national de Manú

Un article de Nezumi.

Le Parc national de Manú est situé sur le versant oriental de la Cordillère des Andes dans le sud-est du Pérou. Il est classé depuis 1973, reconnu réserve de la biosphère en 1977 et sur la liste du patrimoine naturel de l'humanité depuis 1987.

Le parc est au centre d’une réserve de la biosphère de deux millions d’hectares de forêt primaire. Il héberge près d’un millier d’espèces d’oiseaux dont sept espèces d’aras. Y vivent également le tapir, le jaguar, la loutre géante.

Près du "Manu Wildlife Center" se trouvent plusieurs «salines». Ce sont des falaises argileuses riches en minéraux naturel. Des milliers de perroquets s’y rassemblent pour manger la terre et absorber les sels minéraux.

Dans le parc ont été découverts les pétroglyphes de Pusharo.

Description UNESCO:
Cet immense parc d'un million et demi d'hectares s'étage de 150 à 4 200 m, avec une variété de végétation correspondant aux diverses altitudes. La forêt tropicale des parties les moins élevées abrite une diversité d'espèces animales et végétales sans égale. C'est ainsi que 850 espèces d'oiseaux y ont été dénombrées. Des espèces rares comme la loutre géante et le tatou géant y ont trouvé refuge, et le jaguar y est assez répandu.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique