Pérou

Un article de Nezumi.

Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Pérou

La République du Pérou, ou República del Perú en espagnol, est un pays situé à l'Ouest de l'Amérique du Sud. Entouré par l'Équateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie, le Chili et l'Océan Pacifique, il est le troisième pays du sous-continent de par sa superficie: 1 285 220 km². En 2011, la population est estimées à 31 millions d'habitants. Lima, une vaste aire urbaine de plus de 8 millions d'habitants, est la capitale et la plus grande ville du pays.

Le système politique actuel repose sur la Constitution de 1993. Depuis 2002, le Pérou a été divisé en 24 régions et un important processus de décentralisation a été mis en place. La principale langue parlée est l'espagnol, suivie du quechua et de l'aymara.

Il est membre de l'Organisation de Coopération Économique Asie Pacifique (APEC) et de la Communauté Andine des Nations (CAN). Le nuevo sol (nouveau sol) est la monnaie nationale péruvienne depuis 1991, en remplacement de l’inti.

Nom

Drapeau du Pérou
Drapeau du Pérou

Le nom Pérou dérive de Birú, dénomination d’un cacique qui vivait près de la baie de San Miguel (Panama), au début du 16ème siècle. Lorsque des aventuriers espagnols les ont parcourus en 1522, les territoires du chef local étaient la partie la plus méridionale du Nouveau Monde. Les indiens de la zone rapporteront quelques vagues informations sur l’existence d’un riche et lointain royaume. Le nom est rapidement passé dans le langage courant de l’époque pour désigner un territoire légendaire situé tout au sud de l’isthme de Panama. Par suite, Francisco Pizarro et ses hommes lors de l'occupation de l'Empire Inca en 1 532 employeront le nom Pérou pour désigner les nouvelles terres conquises.

Le plus ancien document juridique attestant la dénomination Pérou est la Capitulation de Toledo rédigée en 1529. Dans ce texte, le roi Charles Quint concède les territoires à conquérir à Francisco Pizarro avec le titre de « gouverneur de terres et provinces du Pérou et de la ville de Tumbes ».

Les premiers documents historiques présentent diverses graphies du mot Perú : Virú, Berú ou Pirú. Durant quelques décennies, ces diverses formes coexistent et sont employées d’une manière interchangeable, parfois dans le même texte.

Histoire

Géographie

Relief et hydrographie

Le Pérou peut être divisé en trois régions topographiques distinctes: la plaine côtière (la costa), les Andes (la sierra) et les terres amazoniennes (la montaña). Chacune présente des caractéristiques, climat, ressources, végétation, développement économique, très différentes.

La plaine côtière est une étroite bande de terrain désertique qui s'étend sur toute la longueur du pays. Les nombreux cours d'eau qui naissent dans les Andes et descendent à pic en direction du Pacifique ont permis l'irrigation de la région, à l'origine très aride. C'est dans cette plaine côtière que sont concentrées la plupart des villes et des industries péruviennes.

À l'est de la plaine côtière, la sierra recouvre environ 30% de la superficie du Pérou. C'est une région de hautes terres qui comprend les chaînes montagneuses très élevées de la Cordillère des Andes, des hauts plateaux, ainsi que des gorges et des vallées profondes. La sierra peut elle-même être divisée en trois ensembles: la Cordillère occidentale, la principale chaîne montagneuse, avec ses hauts sommets volcaniques, connaît une importante activité sismique et abrite le point culminant du Pérou, le Huascaran (6768m); la Cordillère centrale et la Cordillère orientale. Au sud, la chaîne des Andes s'écarte pour laisser la place à un immense haut plateau, l'Altiplano. Le lac Titicaca, le plus vaste lac d'altitude au monde (8340km2, 3900m), se situe dans le sud-est, à la frontière entre le Pérou et la Bolivie.

Encore plus à l'est, la montaña occupe 60p.100 de la superficie du pays. Elle se compose d'un long piémont, la ceja de montaña, et de la vaste plaine amazonienne. Celle-ci, drainée par les cours sinueux du fleuve Amazone et de ses affluents (Huallaga, Ucayali), est recouverte de forêts tropicales, quasiment inexploitées, la selva. La frontière entre le Pérou et la Colombie est tracée par le río Putumayo.

Climat

Le climat du Pérou varie fortement selon les régions: chaud et humide de type tropical dans la montaña, mais froid et sec (quasi arctique) dans les Andes. Dans la plaine côtière, les températures moyennes atteignent 20!°C, des températures plutôt fraîches pour la latitude. Cette fraîcheur s'explique par la présence du courant de Humboldt (ou courant du Pérou), un courant marin froid qui remonte depuis le sud le long des côtes du Pacifique et qui provoque des nuages chargés de brume, les garuas. La côte recueille moins de 51mm de précipitations par an, car la plupart des pluies apportées par les alizés arrivant de l'est tombent sur les cordillères.

Dans les Andes, la température varie de -7°C à 21°C selon les saisons. Les précipitations sont en général peu abondantes, mais dans certaines localités, comme Cuzco, au sud-est de la sierra, les précipitations annuelles moyennes atteignent 815mm.

Les terres amazoniennes sont soumises à un climat tropical. Les vents d'est dominants qui soufflent à travers la région récoltent de l'humidité, qui est ensuite déposée sur les pentes orientales des Andes. La saison des pluies s'échelonne de novembre à avril. Les précipitations annuelles peuvent atteindre, dans certaines régions, des valeurs moyennes de 3810mm.

Faune et flore

La flore des trois principales régions géographiques est très diversifiée. La plaine côtière, aride et sablonneuse, est recouverte principalement d'une végétation de type désertique (arbustes, herbes). À l'opposé, les terres amazoniennes offrent une très grande variété de fleurs tropicales, d'arbres, de plantes grimpantes: acajou, cèdre, caoutchouc, vanille. La végétation de la sierra est adaptée à la rudesse du climat: la flore est relativement éparse, les arbres et les plantes (cactus et eucalyptus, entre autres) se contentent d'une alimentation en eau très restreinte.

Le Pérou est l'un des dix-sept pays caractérisés par une "mégadiversité biologique". Il compte 84 des 117 zones naturelles existantes au monde et, de ce fait, possède 5872 espèces endémiques (parmi lesquelles 118 types uniques d'oiseaux, 113 espèces de reptiles et 60 variétés différentes de mammifères). Du fait de la diversité climatique et topographique, il existe au Pérou une faune et une flore variées. Sur les hauteurs, les lamas côtoient les alpagas et les vigognes. Le chinchilla brevicaudata, présent à l'état sauvage autrefois dans les très hautes Andes a sans doute disparu aujourd'hui.

La faune typique du Pérou est assez peu variée. La plaine côtière et les îles sont habitées essentiellement par des oiseaux marins (mouettes, albatros), des reptiles et des invertébrés. Les eaux océanes péruviennes abondent en anchois et autres espèces marines (sardines, églefins, soles, maquereaux, éperlans, fletans, homards, crevettes).

Le lac Titicaca, ainsi que d'autres lacs et rivières de la sierra, est également très poissonneux. Dans la sierra vivent des lamas, des alpagas, des vigognes, des chinchillas et des guanacos. Parmi les oiseaux de la région sont recensés principalement des rapaces comme le condor géant. Les animaux qui peuplent la montaña tropicale sont le jaguar, le cougar, le tatou, le pécari, le tapir, le fourmilier, plusieurs dizaines d'espèces de singes, des perroquets, des alligators, des tortues, ainsi que toute une variété de serpents et d'insectes.

Parcs nationaux et aires protégées

Le Pérou dispose d'un vaste réseaux de parcs nationaux, de réserves naturelles et de lieux historiques nationaux. L'ensemble de ces sites couvre une superficie de 18 283 508 ha, soit 14% du territoire péruvienne. L'INRENA (Institut National de Ressources Naturelles) gère la plupart des aires protégées. Cependant, un nombre croissant d'entre elles sont administrées par les communautés autochtones et par des associations de protection de la nature.

  • Parc National du Huascaran: classée en 1985 Patrimoine Naturel de l'Humanité par l'UNESCO, la Cordillère Blanche est la chaîne montagneuse tropicale la plus élevée au monde . Une trentaine de sommets enneigés s'élevant au-delà de 6000m., entre eux l'Huascaran la plus haute montagne du Pérou (6768m.), dominent un paysage marqué par la présence d'espèces botaniques ou animales rares telles que la Puya raimondii ou l'ours à lunettes.
  • Réserve Pampa Galeras-Barbara d'Acchille: bande de terre couvrant plus de 6500Ha, la réserve abrite la plus grande concentration de vigognes au monde.
  • Parc national de Manú: composé de plusieurs zones naturelles qui s'étagent de 150m à 4200m, le parc abrite environ 52% de toutes les espèces d'oiseaux du Pérou et 15% de celles du monde entier. En lui accordant le statut de Patrimoine Mondial au Parc National du Manu en 1985, le Comité du Patrimoine Mondial a souligné: "La région protégée du Manu n'a probablement pas son pareil au monde par sa diversité des écosystèmes et des espèces".

Divisions administratives

Le 19 novembre 2002, le Pérou adopta la Loi organique de gouvernements régionaux («Ley Orgánica de Gobiernos Regionales»). Point de départ de la déconcentration d’un pouvoir administratif fortement centralisé, la loi vise à définir les principes régissant les administrations régionales et détermine les compétences entre municipalités, administrations régionales et l’État. Depuis, le pays est divisé en 25 régions (divisées elles-mêmes en provinces), auxquelles il faut ajouter la province de Lima, entité au statut particulier, distincte de la région de Lima.

Le district est la plus petite division administrative. Chaque district est dirigé par une municipalité, avec à sa tête un maire. Les gouvernements régionaux sont composés d'une présidence régionale, d'un conseil et d'un conseil de coordination:

  • Le Président régional (organisme exécutif du gouvernement régional). Ses fonctions comprennent l'élaboration du budget, la nomination des membres du gouvernement, la possibilité de gouverner par décrets et résolutions, l'exécution des plans et programmes régionaux et l'administration des propriétés régionales. Le président et le vice-président sont élus conjointement au suffrage universel direct pour quatre ans.
  • Le Conseil régional (entité juridique du droit public) discute et vote les lois proposées par le président régional. Il peut destituer le président et tout autre membre du conseil. La durée de leur mandat est de quatre ans et le nombre de conseillers dépend de la population de la région (de 7 à 25). Ils sont autonomes politiquement, économiquement et administrativement.
  • Le Conseil de coordination régional a un rôle consultatif sur les questions budgétaires et de planification, mais il ne dispose d'aucun pouvoir exécutif ou législatif. Les alcaldes des provinces font partie de ce conseil qui est chargé de représenter la société civile.

Régions du Pérou

  • Région d'Amazonas
  • Région d'Ancash
  • Région d'Apurímac
  • Région d'Arequipa
  • Région d'Ayacucho
  • Région de Cajamarca
  • Région de Cuzco
  • Région de Huancavelica
  • Région de Huánuco
  • Région d'Ica
  • Région de Junín
  • Région de La Libertad
  • Région de Lambayeque
  • Région de Lima
  • Région de Loreto
  • Région de Madre de Dios
  • Région de Moquegua
  • Région de Pasco
  • Région de Piura
  • Région de Puno
  • Région de San Martín
  • Région de Tacna
  • Région de Tumbes
  • Région d'Ucayali

Économie

Voir : Économie du Pérou

Démographie

Voir : Démographie du Pérou

Principales villes

Le Pérou regroupe un ensemble de régions dont la population est de taille très inégale. Cinq régions seulement sur vingt-quatre rassemblent en effet plus de la moitié de la population totale (52 %) : Lima, Piura, La Libertad, Cajamarca et Puno. Lima, avec 8,4 millions d’habitants, concentre à elle seule plus d’un tiers de la population du pays (30,8%). A l'autre extrême, une dizaine de régions représentent à peine plus de 10 % de la population totale du pays.

  • Lima 8 000 000
  • Arequipa 900 000
  • Trujillo 750 000
  • Chiclayo 680 000
  • El Callao 480 000
  • Piura 450 000
  • Huancayo 380 000
  • Iquitos 375 000
  • Chimbote 350 000
  • Cusco 330 000
  • Pucallpa 300 000

Voir aussi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique