Nouvelle figuration

Un article de Nezumi.

La Nouvelle Figuration est un mouvement artistique qui fait la transition entre l’abstraction hégémonique des années 1950 et une figuration dite narrative qui voit le jour vers 1963. Dès 1958, la mise en place d’un régime présidentiel invite un certain nombre de peintres abstraits à traduire leur ressenti face à une actualité menaçante. Ils s’affranchissent de la neutralité du signe par le passage du signifiant au signifié.

Historique

Les noms de Maryan, Pouget, Bengt Lindström, John Christoforou, Jacques Grinberg, Hugh Weiss, Agayo, Pellotier sont à retenir comme les auteurs d’une nouvelle dissidence présentée au public de 1958 à 1962 par les galeries Breteau, Ariel, Charpentier, Rive-Gauche; Jeanne Bucher, Shoeller, Durand, etc...

Un marchand de tableaux, Mathias Fels saisit l’occasion de montrer dans sa galerie du boulevard Haussmann, des valeurs sûres de la figuration d’antan mêlées de quelques rares transfuges de l’abstraction au cours de deux expositions, l’une en 1961 et l’autre l’année suivante.

En 1964, Gérald Gassiot-Talabot organise à l’Arc, la première exposition officielle d’art contemporain qui met fin à soixante ans d’art moderne.

Peintres de la Nouvelle figuration

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique