Ninigi

Un article de Nezumi.

Ninigi (nom complet Ninigi no Mikoto 瓊瓊杵尊) est, dans la mythologie japonaise, le petit-fils d'Amaterasu qui l'envoya sur la terre pour y planter du riz et gouverner le monde.

Amaterasu lui donna avant son départ trois reliques, symboles de ses prérogatives royales:

  • Le magatama de Yasakani (八尺瓊曲玉, Yasakani no magatama). La forme du magatama évoque un croc percé, une virgule, un 9 ou parfois un fœtus.
    Il est généralement fabriqué en ambre, en pierre, en jade ou même en verre. On attribue des caractéristiques magiques à cet objet, telle une amulette. Il abriterait aussi l'âme de grands guerriers morts au combat. Le magatama de Yasakani est désormais conservé au palais impérial.
  • Le miroir de Yata (八咫鏡, Yata no kagami), désormais conservé dans le sanctuaire d'Ise ;
  • L'épée de Kusanagi (草薙剣, Kusanagi no tsurugi) désormais conservée dans le sanctuaire d'Atsuta, à Nagoya.
    Son nom complet est « Ama no Murakumo no Tsurugi » (天叢雲剣, littéralement Épée du ciel aux nuages regroupés) mais elle est populairement nommée Kusanagi (草薙, Coupeuse d'herbe). On peut aussi l'appeler « Tsumugari no Tachi » (都牟刈の太刀 ). Elle ressemble à une épée de l'âge de bronze à double tranchant, courte et droite, ce qui la différencie totalement du style des sabres japonais, qui ont des lames courbes à un seul tranchant. On peut la manier à une ou deux mains.

Les deux premiers objets servirent à attirer Amaterasu hors de la grotte Iwayado, l'épée fut trouvée par Susanoo dans l'une des queues du dragon à huit têtes et huit queues Yamata-no-Orochi. Les sujets qui l'accompagnèrent devinrent les premiers prêtres shintoïstes.

Saruta-hiko, kami de la Terre, tenta de s'opposer à son arrivée, mais Ame no Uzume le calma et le convainc de partager son royaume. Oho-yama, le kami de la montagne, lui proposa d'épouser sa fille aînée, Ihu-naga, mais il préféra demander la main de sa fille cadette Ko-no-Hana dont il était tombé amoureux. Ihu-naga prophétisa que si Ninigi l'épousait sa descendance aurait une longue vie et s'il épousait Ko-no-hana sa descendance mourait jeune.

Néanmoins Ninigi préféra se marier avec la cadette et ce qui fut prédit arriva. Ninigi et sa compagne Ko-no-Hana vinrent alors à Himuka (日向), où Ninigi construisit son palais. Ils eurent trois fils, dont Hoderi et Hoori. Cependant, leur mariage ne dura pas : Ninigi était jaloux et suspicieux. De désespoir, Ko-no-hana mit le feu à leur hutte et mourut dans les flammes.

Ninigi est arrivé au Japon à Kyûshû, dans la région connue actuellement sous le nom de Kirishima. Ninigi et ses sujets voulurent migrer vers l'est dans la région de Honshu mais ils n'y parvinrent pas. Les descendants d'Amaterasu et Ninigi furent repoussés par les autochtones car ceux-ci avaient l'habitude de se battre avec le soleil dans le dos. Alors Ninigi changea de tactique et se plaça toujours dos au soleil lors des combats.

Le premier empereur légendaire du Japon est Iwarebiko, arrière-petit-fils de Ninigi, dont le titre posthume est « Empereur Jimmu » (神武天皇). Il aurait établi l'empire en l'an 660 av. J.-C.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique