Nagoya

Un article de Nezumi.

Nagoya (名古屋) est la troisième ville du Japon par sa superficie et la quatrième par la population, derrière Tokyo, Yokohama et Osaka. Située sur la côte Pacifique, au bord de la baie d'Ise dans la région du Chūbu, au centre de Honshū, c'est la capitale de la préfecture d'Aichi.

Description

La ville a une population estimée de 2,4 million d'habitants. L'agglomération de Nagoya, qui compte environ 9 millions d'habitants, est la troisième du pays.

La ville a été fondée le 1er octobre 1889. Lourdement bombardée lors de la Seconde Guerre mondiale, l'essentiel de la ville est de construction récente ; elle est organisée selon un plan quadrillé orthogonal. Son centre commerçant s'articule principalement autour des avenues Ōtsu-dōri (大津通り) et Hisaya-dōri (久屋通り) orientées nord-sud et des avenues Hirokoji-dōri (広小路通り) et Nishiki-dōri (錦通り) orientées est-ouest.

Nagoya est desservie par l'aéroport international du Chubu; la construction de ce nouvel aéoroport, sur une île artificielle, coïncide avec l'organisation de l'Expo 2005, une exposition universelle qui a été inaugurée à Nagakute près de la ville.

La gare de Nagoya est en superficie au sol la plus grande gare du monde. Au-dessus s'élève deux grandes tours. Une ligne de shinkansen s'y arrête. Elle est située à l'ouest du centre, dans l'axe de l'avenue Sakura-dōri.

Nagoya est desservie par cinq lignes de métro, dont une ligne circulaire (meijo).

Centres d'intérêt

Le pachinko, né à Nagoya, y a son musée.

Nagoya possède un château qui, détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale, a été reconstruit à l'identique en 1959. L'intérieur a été aménagé en musée. Le château ainsi que le parc Meijō sont situés au nord du centre, près de l'hôtel de ville.

La région est également connue pour ses porcelaines, produites non loin de Nagoya . On y trouve d'autres musées, dont le musée de la ville de Nagoya, et le musée de la préfecture d'Aichi. Les centres commerciaux Mitsukoshi, à Sakae et Matsuzakaya, à la gare de Nagoya, abritent régulièrement diverses expositions culturelles.

L'Atsuta-jingū (熱田神宮) est un sanctuaire shintoïste, dans l'arrondissement Atsuta. Il est considéré comme le second temple le plus sacré du Japon.

Il renferme notamment l'épée légendaire Kusanagi, l'un des trois trésors impériaux du Japon, ainsi que plus de 4 000 autres trésors nationaux, témoignant de ses deux millénaires d'histoire.

Quelques Personnalités nées à Nogoya

nagoya9941.JPG
Les immeubles de la gare



nagoya3368.JPG
Le Château

nagoya3355.JPG
Sanctuaire Atsuta

nagoya3347.JPG
Temple Osu Kannon

nagoya3341.JPG
Tour spirale

nagoya3344.JPG
Musée des Sciences

nagoya3350.JPG
Otsu-dori

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique