Musée d'art contemporain du Val-de-Marne

Un article de Nezumi.

(Différences entre les versions)
(++)
(++)
Ligne 17 : Ligne 17 :
<TABLE WIDTH="100%"><TR><TD>
<TABLE WIDTH="100%"><TR><TD>
* [[Pierre Ardouvin]]
* [[Pierre Ardouvin]]
-
* [[David Balula]]
+
* David Balula
-
* [[Jérôme Basserode]]
+
* Jérôme Basserode
-
* [[Jean-Luc Bichaud]]
+
* Jean-Luc Bichaud
-
* [[Étienne Bossut]]
+
* Étienne Bossut
* [[Alain Bublex]]
* [[Alain Bublex]]
* [[Pierre Buraglio]]
* [[Pierre Buraglio]]
* [[Claude Closky]]
* [[Claude Closky]]
-
* [[Stephen Dean]]
+
* Stephen Dean
-
*[[Camille Henrot]]
+
* [[Camille Henrot]]
</TD><TD>
</TD><TD>
Ligne 91 : Ligne 91 :
*2014-février 2015 [[Tania Mouraud]], « AD NAUSEAM »
*2014-février 2015 [[Tania Mouraud]], « AD NAUSEAM »
*2015 ''{{zw|Cherchez le garçon}}'' ; [[François Morellet]] « ''Seven Corridors'' »
*2015 ''{{zw|Cherchez le garçon}}'' ; [[François Morellet]] « ''Seven Corridors'' »
 +
*2016 ''[[Tout est affaire de décor]]'', [[Pierre Ardouvin]]; hommage à {{zw|Jean-Luc Vilmouth}}
'''Voir aussi'''
'''Voir aussi'''

Version du 23 mai 2016 à 08:28

Le Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (généralement abrégé en MAC/VAL) est un musée d'art contemporain situé à Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, en France. Inauguré en novembre 2005, c'est le premier musée d'art contemporain installé en banlieue parisienne.

Caractéristiques

L'opération de 30,5 millions d'euros (HT) inscrite au contrat de plan 2000-2006 est financée par le département du Val-de-Marne avec la contribution du ministère de la culture et du Conseil régional d'Île-de-France.

La surface de cet équipement, construit par l’architecte Jacques Ripault, est de 13 000 m2, dont 4 000 dédiés aux expositions permanentes et temporaires. Le musée est entouré d’un jardin public de 10 000 m2. Ce musée propose en outre des ateliers d'arts plastiques, un auditorium, et un cinéma d'art et d'essais. Il bénéficie du label Musée de France et fait partie du réseau Tram.

La MAC/VAL dispose aussi d'un restaurant, Le Transersal. Le chef Olivier Devaux et le directeur artistique Gilles Stassart s'inspirent de chaque exposition temporaire pour proposer de nouvelles créations gastronomiques, parfois en collaboration avec les artistes exposés. Par exemple, Jacques Monory les a aidé à créer un Mono-lapin, plat de couleur bleue constitué d'un râble de lapin, de légumes et de bouillon. À partir de février 2008, le restaurant organise avec le musée des « visites gustatives » tous les premiers dimanche du mois. Elles consistent en l'association de cinq œuvres avec cinq bouchées aux saveurs différentes à déguster durant le parcours.

Collections

Sa collection d’art contemporain compte plus d’un millier d’œuvres d'artistes français des années 1950 à nos jours, couvrant différents mouvements : Art cinétique, Supports/Surfaces, Nouveau réalisme, Art vidéo

Quelques artistes présentés:

Expositions de la collection permanente

La collection permanente fait l'objet d'une présentation évolutive:

Expositions temporaires

La grande salle des expositions temporaires présente en général un artiste en solo, soit une exposition collective:

Voir aussi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique