Malachi Farrell

Un article de Nezumi.

Malachi Farrell plasticien contemporain irlandais né en 1970 à Dublin

Biographie et œuvre

Formation

  • 1994-1995 Rijksakademie, Amsterdam, Pays-Bas
  • 1993 Institut supérieur des hautes-études, Paris
  • 1987-1992 École régionale des beaux-arts, Rouen


Malachi Farrell vit et travaille en région parisienne, à Malakoff. Il est arrivé en France en 1972 lorsque ses parents on décidé de quitter l'Irlande pour s'installer à Paris. Il est le frère de Liam Farrell, musicien connu sous le nom de Doctor L.

Il réalise des installations et est considéré comme un artiste cinétique.

Il utilise en effet le son, la lumière, la chorégraphie de machines et d'objets articulés par des circuits électroniques complexes dont il dessine lui-même les plans. Dans ces mises en scène mêlant bricolage et technologies de pointe, Malachi Farrell raconte des fables contemporaines empreintes d'une forte charge sociale et émotionnelle, où le spectateur, continuellement mis en danger, est amené à prendre conscience du devoir d'engagement face à une société qu'il considère trop souvent brutale. Il compose avec l'humour, utilisant la satire et la caricature, il peut donc en ce sens se rattacher à Daumier ou à Beckett, son art est avant tout politique et dénonciateur.

Il œuvre à des chorégraphies électro-mécaniques, celles conditionnant notre environnement, en prenant en compte un vocabulaire issu de la culture punk et industrielle, soupe dans laquelle l'artiste est tombé lorsqu'il était petit. Ses dispositifs débordent parfois vers un genre et un esprit proche du théâtre (de rue). De même, les situations qu'il met en place ouvrent le point de vue sur une culture qu'il a pu se constituer en partageant une mixité d'origines (il partage la culture française et irlandaise).

Malachi Farrell crée des machines animées dotées de circuits électroniques combinant la précision des technologies de pointe et l’ingéniosité du système D. Avec elles, ils composent des mises en scène spectaculaires qui plongent le visiteur dans un tohu-bohu de sons et d’images plein d’émotions. Associant de façon inattendue les procédés du divertissement populaire à un discours critique sur la violence des sociétés ou le pouvoir des médias, il renouvelle la position de l’artiste engagé, rappelant à la fois la féerie des sculptures de Tinguely et le burlesque d’un Charlie Chaplin. Ses installations associent éléments recyclés, détournés, fabriqués, au son et à la lumière. Placé au cœur de fables contemporaines, le spectateur est amené à prendre conscience du devoir de s’engager personnellement face à la brutalité du monde. Il utilise régulièrement les musiques de son frère Docteur L.

Galerie

L'installation « O'Black » (2004) représente un atelier de confection clandestin. Propriété du Centre Pompidou. Dans une pièce obscure dont le sol est jonché de tissus et de vêtements, du mobilier et des objets sont installés de façon à reconstituer un atelier de couture : 5 chaises plastiques, 5 machines à coudre, 6 ampoules, 10 tréteaux en bois avec 5 planches en bois, 1 ceinture en cuir sur structure en aluminium avec 2 étuis à pistolet, 2 pistolets en plastique, 1 bureau en tôle d'acier plié monté sur palette en bois, 2 sifflets sur 1 pied en acier, 1 halogène sur pied, 31 distributeurs d'air comprimé, 1 machine à fumée, 250/350kg de tissu et vêtements ignifugés, rails en acier, 1 pompe à eau, 1 bac en plastique, câblage et tuyau PVC. Le son, en boucle diffuse des bruits de machines et des extraits de conversations de patrons.

farrellblack.jpg

La « Gégène » est une installation de Malachi Farrell réalisée en 2007 pour le musée du Mac/Val à Vitry-sur-Seine. En référence au nom du générateur d’électricité employé comme instrument de torture pendant la guerre d’Algérie, la pièce convoque une somme d’images, d’objets et de sons dans le but de mettre en scène un interrogatoire étrange évoquant la guerre, les pratiques violentes de la torture et les usages abusif de la médiatisation.

farrellgegen.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique