Les Archives du cœur

Un article de Nezumi.

Les Archives du cœur est un projet multimédia de Christian Boltanski, initié en 2005

Ce projet se situe au centre d'une exposition réalisée en septembre 2008 à La Maison Rouge autour du thème du Cœur, initialisé en 2005.

Cette exposition débute par une question qui semble s’échapper du mur : Qui êtes-vous ? (2008).
Le visiteur découvre ensuite Le cœur dans la pénombre d’une vaste salle. Une lampe s’allume et s’éteint au son du battement du cœur de l’artiste, qui se diffuse dans l’espace d’exposition en un perpétuel mouvement entre vie et mort.
Au fond de la salle obscure, une vidéo Entre-temps (2003), où les traits du visage de l’artiste passent en fondu enchaîné, de sa petite enfance à ses 60 ans.

Pour cette exposition, Christian Boltanski a souhaité donner un prolongement à son installation, en proposant de constituer ce qu’il a appelé « les Archives du cœur ».

Poursuivant son investigation sur la mémoire, « La petite mémoire » et non « la grande mémoire préservée dans les livres », « cette petite mémoire qui forme pour moi notre singularité, […] extrêmement fragile, et [qui] disparaît avec la mort », comme il aime à le rappeler, Boltanski invite chacun des visiteurs de son exposition à enregistrer, dans une cabine prévue à cet effet, les pulsations de son propre cœur et à participer à la constitution des « archives du cœur de Christian Boltanski ». S’ils le désirent, les visiteurs pourront acquérir un enregistrement des battements de leur cœur, gravé sur un disque analogique.

Initiée par La Maison Rouge, l’entreprise d’archivage se tiendra simultanément lors de l’exposition de Christian Boltanski à Magasin 3 à Stockholm qui intégrera également un studio d’enregistrement. L’artiste souhaite poursuivre cette collecte d’enregistrements parallèlement aux projets qui lui seront proposés dans les années à venir et augmenter à l’infini ce corpus qu’il conserve, depuis 2010, à l’abri du temps dans l’île japonaise de Teshima au sud du Japon.

Exposition réalisée avec le soutien des Laboratoires Takeda. Première entreprise du médicament d’origine japonaise, Takeda a pour mission d’améliorer la santé des patients en développant des médicaments innovants.

En 2010, Christian Boltanski continue ses enregistrements et installe des cabines au Grand Palais ( Personnes Monumenta 2010 ) et au Mac/Val (après)

DSCN1694.JPG
Dans l'île de Teshima, le conservatoire des battements de cœurs
DSCN1695.JPG

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique