Laurent Pernot

Un article de Nezumi.

Laurent Pernot plasticien contemporain français, né en 1980 à Lons-le-Saunier.

Biographie

Après ses études (Le Fresnoy, Maîtrise Photographie & Multimédia, Université Paris VIII, directeur de recherches Dominique Baqué puis multiples résidences à l’étranger), il s’attache à créer un univers qui rend perceptible le flux du temps, interroge la nature des images, et appelle à une conception large de la transmission de la vie, de l'identité, de la mémoire et de la disparition. Il est représenté à Paris par la galerie Odile Ouizeman.

« Hétérogène, habité par d’innombrables constellations de questions, ses limites restent indéterminées. Aux zones claires et tranchées du savoir et de l’expérience, l’artiste préfère celles du doute et de l’incertitude, aux frontières du réel et de l’imaginaire. De la conception d’installations à la production d’images fixes ou en mouvement, ses projets prennent des formes multiples à travers lesquelles il explore les domaines de l’aventure humaine : la vie et la mort, les replis de la mémoire, les dimensions du temps, le visible et l’invisible. Énigmatiques et parfois spectaculaires, ses œuvres se nourrissent tout autant des recherches actuelles en anthropologie, en astrophysique ou en écologie que de références au cinéma, à la peinture et à la littérature. » Dominique Abensour

En 2010, Laurent Pernot est lauréat du Prix SAM pour l'art contemporain grâce auquel sera réalisée son exposition Ruée vers la perdition au Palais de Tokyo.

Exposition (sélection)

  • 2013 : Biennale de Melle 2013
    • Art Brussels, galerie Odile Ouizeman, Bruxelles, Belgique
    • Centre Culturel de Belgrade (KCB), Serbie
    • Rencontres internationales de la photo, Fès, Maroc
  • 2012 : Néon, Who’s afraid of red, yellow and blue la Maison rouge, Paris
    • Phenomena, Palais Jacques-Cœur, Biennale d'art contemporain, Bourges

    • Là où naissent les fantômes, Centre d'art Bastille, Grenoble

    • Indian Art Fair, Video Lounge, New Delhi, Inde
    • Biennale de São Paulo , MUBE, São Paulo, Brésil
  • 2011 : Ruée vers la perdition, Module, Palais de Tokyo, Paris
    • Kronprinz Tower Light Project, National Centre for Contemporary Arts, Kaliningrad
    • Centre culturel Krasnoïé Znamia, avec l'Institut Français, Saint-Pétersbourg, Russie
  • 2010 : Loop Art Fair, Barcelone
    • Imaginez Maintenant, Centre d'art Bastille, Grenoble
    • Red Brick Warehouse, Yokohama, Japon
    • Diese, Musée des Beaux Arts, Dijon

Galerie

pernot9912.JPG
Captivité, 2012
Néon, Who’s afraid of red, yellow and blue la Maison rouge, Paris
pernot4569.JPG
The Incertainty of Stars Installation vidéo sur écran de fils (2007)
Biennale de Melle 2013

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique