Laura Lamiel

Un article de Nezumi.

Laura Lamiel plasticienne française contemporaine, née en 1948.
Elle vit et travaille à Paris.

Biographie

D'abord peintre, Laura Lamiel tente d'inscrire le tableau dans un autre rapport au matériau, l’acier. Elle repense le pictural et le transpose dans l'espace. À partir de 1985, son travail a pris une dimension architecturale avec le dispositif des "cellules de constructions". Composées de grands panneaux d'acier émaillé blanc, ces "cellules" s'organisent en espaces autonomes, réceptacles d'un vocabulaire de formes hétérogènes : briques, objets trouvés, morceaux de caoutchouc, éléments sérigraphiés, moquettes de caniveaux... Selon les mots d'Anne Tronche, les cellules délimitent de véritables "territoires intimes" . La rigueur de l'acier et la stabilité qu'il assure permettent paradoxalement les confrontations les plus diverses.

À partir de cet élément modulaire de base, la réflexion de l'artiste sur l'espace et sa dialectique entre peinture, sculpture et architecture se traduit de manière conceptuelle dans différentes pratiques intégrant aussi la photographie et le dessin.

En 2000, Laura Lamiel réalise une exposition personnelle au Musée de Grenoble, invitée par Serge Lemoine, dans laquelle elle présentera de grandes installations qui ont affirmé sa démarche et la dimension architecturale de son œuvre. Le rapport de ses pièces à l'espace qui les accueille est fondamental.

Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions en France, mais aussi à l'étranger, notamment au musée d’art contemporain de Sao Paulo en 2006, au Musée d’art moderne de Rio de Janeiro en 2009 et au Centre Pompidou pour l'exposition elles@centrepompidou 2009 - 2010.

On retrouve ses œuvres dans plusieurs collections publiques : MAM de Rio de Janeiro, MAM de Paris, Musée de Grenoble, Fonds Municipal d'Art Contemporain de la Ville de Paris, Fonds National d'Art Contemporain, Fonds Régional d'Art Contemporain d’Alsace.

Dans son dépouillement recherché, l'œuvre de Laura Lamiel qui utilise la tôle émaillée depuis plus de 30 ans comme une surface conceptuelle «vitrifiant» les images qu'elle produit articule finalement les temporalités et parvient, presque paradoxalement, à faire voir un espace invisible qui ne semble être que l'apparition d'une apparence. Une apparence que le spectateur s'approprie afin d'y projeter ses propres pensées et ses propres visions.

Expositions (sélection)

Expositions personnelles
  • 2013 Exposition personnelle, galerie Silberkuppe, Berlin.
  • 2012 Figure IV, Galerie Marcelle Alix, Paris.
  • 2012 Performance continue : Trois ans, trois mois, trois jours, Palais de Tokyo, Paris.
  • 2006 Opposer les contraires en toute clarté, Musée d'art moderne, Rio de Janeiro
  • 2004 Augusta per Angusta, Galerie Aële, Madrid
  • 2001 Galerie Diana Löwenstein Fine Arts, Miami
    • Le Crestet Centre d'Art, Vaison-la-Romaine, (avec la présentation de l'ouvrage "La pensée du chat" de Anne Tronche)
  • 2000 Musée de Grenoble, Grenoble, (commissaire Serge Lemoine)
  • 1999 Le Crestet, Centre d'Art, Vaison la Romaine
  • 1998 Le Quartier, Centre d'Art Contemporain, Quimper
  • 1997 Laura Lamiel au 111 rue Saint Antoine, Chez l'un l'autre, Galerie Anton Weller, Paris
  • 1993 Mostra del Bianco, Centre culturel français de Sicile, Palerme
  • 1992 Les chiffres du blanc, Studio Bocchi, Rome
    • Projet pour le Couvent San Giovanni, Orvieto
  • 1989 Galerie Aele, Madrid .
  • 1988 Galerie John Hall, la Haye
    • Galerie Regards, Paris
  • 1985 Galerie Regards, Paris
  • 1984 Villa Arson, Centre de recherche et de création, Nice
  • 1982 Galerie Aele, Madrid
    • Fondation Joan Miro, Espace 10, Barcelone
Expositions collectives
  • 2015 : L'Effet Vertigo MAC/VAL
  • 2013 : Émoi et moi, MAC/VAL
    • Ostinato, La Maison de la Culture, Namur.
  • 2009 Un Plan Simple 3/3 (écran), Maison Populaire de Montreuil
    • Arte Frágil, Resistência, Musée d'Art Contemporain, Sao Paulo
    • elles@centrepompidou, Musée d'art moderne,
  • 2008 + de réalité, pratique contemporaine de l'abstraction, installation La Cale, Hangar à bananes, Nantes
  • 2006 La Force de l'art 2006, Grand Palais, Paris
    • 16 ans ! 200 œuvres produites de retour au Quartier, Le Quartier, Quimper
  • 2005 Art 45, Galerie Georges Verney-Carron, Les Docks, Lyon
    • A l'école d'une maison, Claude Rutault, Laura Lamiel, Atelier Cantoisel, Joigny
  • 2001 Collections IV., FRAC-Alsace, Sélestat
  • 2000 Collections II. Curiosités contemporaines, FRAC-Alsace, Sélestat
  • 1997 Ont-ils du métier ? Proposition pour l'art vivant, Galerie Denise René, Paris
Collections Publiques
  • Museu de Arte Moderna, Rio de Janeiro - Opposer les contraires en toute clarté, 2006
  • Fonds National d'Art Contemporain, France - Sans titre, 2005
  • Musée d'Art Moderne de Paris, Centre Pompidou - Figure III, 2001 - Sans titre, 1990
  • Musée de Grenoble - Ring III, 2000 - Sans titre, 1999 - Sans titre, 1996
  • Fonds Municipal d'Art Contemporain de la Ville de Paris - Sans titre, 1996 - Vue d'atelier, avec une chaise, 1996
  • Fonds Régional d'Art Contemporain, Alsace - Sans titre, 1996 - Acier émaillé en blanc, ligne d'émail noir sérigraphiée, 1990-1991
  • Bibliothèque Kandinsky, Paris

Bibliographie

  • Opor os contràrios em plena luz, article écrit par le commissaire Fernando Cocchiarale, 2009.
  • Arte Frágil, Resistência, catalogue d'exposition, Ed. USP / MAC, Sao Paulo, juin 2009. (texte de Jacques Leenhart)
  • 5-11 janvier 2009, Ecole des Beaux Arts de Cherbourg-Octeville, janv 2009. (ouvrage consultable dans les établissements du réseau français des écoles sup. d'art)
  • + de réalité, catalogue d'exposition, Ed. Jannink, Paris, déc 2009.
  • elles@centrepompidou, catalogue d'exposition, Coll. Centre Pompidou, Ed. RMN, Paris, mai 2009.
  • La Force de l’Art 1, catalogue d'exposition, Ed. RMN / DAP / CNAP, Paris, 2007.
  • Laura Lamiel. Opposer les contraires en toute clarté, article dans Techniques et Architecture, "Paysage 2", n°487, pp.112-114, décembre 2006.
  • Laura Lamiel, catalogue d'exposition, Diana Löwenstein, Miami, 2001. (texte d'Anne Tronche)
  • Laura Lamiel, la pensée du chat, Anne Tronche, Ed. Actes Sud / Le Crestet Centre d'art, Arles, 2000.
  • Laura Lamiel, catalogue d'exposition, Musée de Grenoble, coll. ReConnaitre, Ed. RMN, Paris, 2000. (texte de Serge Lemoine, Arnaud Pierre et Annie Claustres)
  • Avoir lieu, Elisabeth Milon, Ed. Au figuré, Galerie Anton Weller, Paris, 1997.

Galerie


lamiel2013.jpg

Figures , exposition Émoi et moi, MAC/VAL 2013


lamiel2012.jpg

Figure IV & Le vicomte pourfendu


lamiel5373.JPG
Deux Cellules, Biennale de Lyon 2015

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique