Lama (bouddhisme)

Un article de Nezumi.


Différentes sujets portent le même nom; voir la page d'homonymie : lama

Lama ( du tibétain : bla-ma, contraction de bla na med pa, insurpassable) , titre donné à un enseignant religieux du bouddhisme tibétain.

Ce titre peut être utilisé de manière honorifique pour un moine, une nonne ou, dans les écoles Nyingmapa, Kagyu et Sakya, un pratiquant avancé du tantrisme, pour indiquer leur niveau de spiritualité ou d'autorité. Il peut également être utilisé pour désigner des Tulkus, lignée de renaissances de lamas, comme le dalaï-lama ou le panchen-lama.

Le terme lama, qui s'utilise aussi en Occident, désigne un niveau de réalisation spirituelle avancé. Il y a des lamas moines et des lamas laïques. Qu'ils aient fait une retraite de trois ans ou non, les moines qui ont fait les vœux (pratimoksha), peuvent avoir un niveau moins avancé.

Les drouplas sont des pratiquants enseignants ayant fait une retraite, mais n'ayant pas le niveau de réalisation des lamas ; ils guident, expliquent et donnent des lecture orales (lung) de pratiques mais pas les transmissions de pouvoir (dbang). Ils peuvent demander à être lama au bout de deux ans, la décision étant prise par le conseil des lamas.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique