La maison rouge

Un article de Nezumi.

La Maison Rouge est lieu d'exposition créé par la Fondation Antoine de Galbert en 2000.

Historique

La Maison Rouge a été créée à l'initiative de Antoine de Galbert, gérant d'entreprises et surtout grand amateur d'art contemporain. Il se constitue peu à peu une collection, qui prend de plus en plus de place dans sa vie. C'est alors qu'il choisit de la réunir autour d'une fondation d'intérêt général, afin d'affirmer ses positions et son engagement dans l'art contemporain.

La fondation, ancienne usine construite autour d'un pavillon d'habitation, se trouve non loin de la Bastille, dans le 12e arrondissement de Paris. C'est le pavillon originel qui a donné son nom à la maison rouge ; il a aujourd'hui été repeint et rénové et abrite les parties administratives de la maison rouge, au centre de l'espace d'exposition.

La Maison Rouge souhaite promouvoir toutes les formes de la création actuelle notamment par le biais de collections privées, et par un commisariat d'exposition souvent indépendant, ce qui donne cette particulière effervescence à ces lieux, superbe d'ailleurs (réabilité et rénové par l'agence Amplitude et son architecte Jean-Yves Clément, tandis que l'aménagement des espaces d'accueil a été confié à l'artiste plasticien Jean-Michel Alberola)

La Maison Rouge est constituée d'un espace d'exposition de 1300 m², d'une librairie (Bookstorming), d'un café-restaurant, d'un patio (lieu d'exposition en plein air), ainsi que d'un vestibule (consacré à de jeunes artistes) et d'une salle multimédia (salle de conférences, organisation de performances, concerts...), ainsi qu'une pièce ouverte en 2006, baptisée "La Suite", qui accueille concerts, lectures et œuvres de collectionneurs.

L'exposition présentée en 2006 "Busy Going Crazy" repris d’une œuvre de Barbara Kruger présente dans l’exposition), était en effet une collection privée, celle de Sylvio Perlstein.

Cette exposition était aussi réalisée par un commissaire indépendant : David Rosenberg, qui est aussi critique d'art, et enseigne l'histoire de l'art à l'Université d'arts-plastiques de Paris 8 à Saint-Denis.

Dernières expositions présentées

2004

  • Central Station - Collection Harald Falckenberg
  • Anthony McCall - Les films de lumière solide
  • L'intime, le collectionneur derrière la porte

2005

2006

2007

2008

2009

  • Vraoum ! trésors de la bande dessinée et art contemporain 28 Mai - 27 Septembre 2009
  • Warhol TV ; 18 Février - 3 Mai 2009
  • Mika Rottenberg ; 18 Février - 3 Mai 2009
  • Jean-Jacques Lebel , Soulèvements ; 25 Octobre 2009 - 17 Janvier 2010

2010

  • Céleste Boursier-Mougenot ; 19 Février - 23 Mai 2010
  • Marco Decorpeliada, Schizomètres ; 19 Février - 23 Mai 2010
  • Vinyl, disques et pochettes d’artistes, la collection Guy Schraenen
  • Face B, un projet de Daniela Franco
  • Voyage sur ma tête, la collection de coiffes d'Antoine de Galbert : 11 Juin - 26 Septembre 2010
  • Peter Buggenhout ; 11 Juin - 26 Septembre 2010
  • Investigations of a dog ; 24 Octobre 2010 - 16 Janvier 2011

2011

2012

  • Néon, Who’s afraid of red, yellow and blue? 17 février - 20 mai 2012
  • Louis Soutter (1871-1942), au tournant de deux siècles, le tremblement de la modernité 21 juin - 23 septembre 2012
  • Didier Vermeiren 21 juin - 23 septembre 2012
  • La collection Giuliana et Tommaso Setari 20 octobre 2012 - 13 janvier 2013

2013

  • Sous influences , arts plastiques et psychotropes
  • My Joburg art contemporain d'Afrique du Sud
  • Théâtre du monde, une exposition des collections de David Walsh, MONA (Museum of Old and New Art), et du TMAG (Tasmanian Museum and Art Gallery) Puisant dans la collection personnelle de David Walsh, en même temps que dans la collection du Tasmanian Museum and Art Gallery (TMAG), Jean-Hubert Martin met en regard des objets a priori « hétérogènes », en remettant en question les conventions muséologiques usuelles. Artistes remarqués : Taiyo Kimura (Japon), Marina Abramović (Serbie), Paa Joe (Ghana), George Tjapaltjarri (Australie), Arthur Boyd (Australie), Sidney Nolan (Australie), Daniel Boyd (Australie), Thomas Hirschhorn (Suisse), Julie Rrap (Australie), Jan Fabre (Belgique).

Site officiel

site officiel de La Maison Rouge

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique