La Force de l'art 2006

Un article de Nezumi.

La Force de l'art 2006 est la première édition de la manifestation triennale La Force de l'art

  • Calendrier : du 10 mai au 25 juin 2006, au Grand Palais (Paris)

Expositions et commissaires

  • Entre les lignes : Philippe Vergne (directeur adjoint et conservateur en chef du Walker Art Center, Minneapolis, USA)
  • Glissades - "Être le ministre de sa propre culture" : Nathalie Ergino (directrice de l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne)
  • Vision(s) - Peinture en France : Richard Leydier (critique d'art et rédacteur à Art Press)
  • Neuf à 12 : Dominique Marchès (conseiller artistique indépendant et photographe)
  • Interpositions : Paul Ardenne (historien de l'art et enseignant)
  • Laboratoire Pour Un Avenir Incertain : Hou Hanru (commissaire d'exposition indépendant)
  • "Je ne crois pas aux fantômes, mais j'en ai peur" : Bernard Marcadé (critique d'art, commissaire indépendant et enseignant)
  • Ecart : Anne Tronche (historienne de l'art)
  • "Rose Poussière" : Olivier Zahm (directeur du magazine Purple et critique d'art)
  • Objectivités : Daniel Soutif (critique d'art)
  • Superdéfense : Eric Troncy (co-directeur du Centre d'art Consortium, Dijon, et critique)
  • Heimatlos / Domicile : Lóránd Hegyi (directeur général du Musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole)
  • Affiches, livres, magazines, vidéoclips, etc. : design graphique : Catherine de Smet (historienne de l'art)
  • Le Baron de Triqueti : Xavier Veilhan (artiste)
  • Ici, Pas là : Eric de Chassey (historien de l'art et enseignant)

Artistes exposés

200 artistes, notamment :

Organisation

  • Proposition : ministère de la Culture et de la Communication
  • Organisation : Délégation aux arts plastiques et Réunion des musées nationaux
  • Comité de réflexion : Patrick Bongers (président du Comité Professionnel des Galeries d’Art), Henry-Claude Cousseau (directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris), Gilles Fuchs (président de l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français - ADIAF), Laurent Le Bon (conservateur au Musée National d’Art Moderne - Centre G. Pompidou), Eric Mangion (directeur du Centre d’Art de la Villa Arson, Nice), Catherine Millet (directrice de la rédaction d’Art Press), Jean-Luc Monterosso (directeur de la Maison Européenne de la Photographie, Paris), Alain Reinaudo (directeur du département des arts visuels de l’Association française d’action artistique - AFAA), Jean-Charles Vergne (directeur du Fonds régional d’art contemporain - FRAC Auvergne)

Communiqué officiel

Le choix de l’actualité et de la pluralité
Laissant la parole à quinze commissaires et à plusieurs personnalités associées ayant conçu chacun une exposition à part entière, cette manifestation ne constitue pas une entreprise rétrospective de type muséal, ni un bilan, mais plutôt un dispositif orienté vers l’actualité de la création. Nouvelle proposition parmi les grands rendez-vous internationaux, cette première édition d’une triennale de l’art en France revendique l’ouverture, l’engagement, la pluralité, et entend témoigner de la vitalité de la scène artistique comme de celle de la pensée critique.

La France, foyer de la création
Sans exclusive en matière de générations, de pratiques ou d’esthétiques, "La Force de l'art" rend hommage aux artistes de tous horizons et de toutes origines et rappelle que la création est avant tout affaire de passion et de choix. L’art en France n'est pas une question de nationalité mais bien au contraire l'expression de cultures et d'origines multiples. Il est temps de le reconnaître et de mettre en évidence la singularité d'un pays ouvert à toutes les influences et à tous les échanges, où des initiatives et des expériences portées par des artistes très différents peuvent pleinement s'épanouir.

Qu’est-ce-que l’art aujourd’hui ?
Par son choix affirmé en faveur de la diversité, cette "exposition d'expositions" montrera que la création n'est désormais plus soumise à un discours dominant. Plus de mouvements comme on l'entendait par le passé, mais une formidable mobilité, une infinité de foyers et d'intensités dont ce rendez-vous triennal voudra devenir le témoin attentif.

Quinze propositions originales
Cette manifestation est l’expression de choix forts, portés par des personnalités très différentes : critiques, commissaires indépendants, artistes, conservateurs, historiens de l'art... "La Force de l'art" confronte ainsi, à partir de la proposition de chaque commissaire invité, des oeuvres qui sont très rarement exposées ensemble. Ce principe de "cartes blanches" permet au public de retrouver des artistes et des oeuvres habitant déjà notre imaginaire, comme d'autres à découvrir. A la richesse des oeuvres s’ajoute la richesse des interprétations : l’art s’affirmant aujourd’hui, plus que jamais, comme le terrain essentiel d’un partage de d’expériences.

Création sans frontières
"La Force de l’art", aujourd’hui, réside dans son ouverture au monde comme dans le décloisonnement des domaines de la création. Ainsi, Catherine de Smet propose une sélection de design graphique, Stéphanie Moisdon invente un nouveau concept d’école mettant le public en relation avec des créateurs et chercheurs de différents domaines, Bastien Gallet et Patrick Javault choisissent d’"Exposer la Musique vivante" au travers d’une programmation d’évènements sonores, l’artiste Mathieu Mercier conçoit une librairie qui proposera une large sélection d'ouvrages et de titres, Niek van de Steeg a créé un espace scénique qui accueillera une programmation de concerts. Enfin, l'art culinaire n'est pas oublié, avec la présence du "Transversal" qui donnera, lui aussi, des "cartes blanches" à une série de chefs invités pendant la manifestation.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique