Kokeshi

Un article de Nezumi.

Les kokeshi (小芥子 / こけし) sont des poupées japonaises originaires du Tôhoku, au Nord de l'archipel.

L'origine du terme kokeshi n'est pas claire, ni sa transcription en kanji ou hiragana . On trouve 小芥子, 木牌子, 木形子, et 木芥子. Une théorie plausible est que "kokeshi" est dérivé du bois ki, ko ou petite (小 Ko ) et des poupées Keshi.

Les kokeshi ont été créées il y a 250 ans, par les kiji-shi (en japonais : artisans du bois) dans le nord de Honshu. Leur origine remonte au milieu de l'ère Edo, leur fabrication est artisanale. Les kokeshi sont peintes et décorées de fleurs, puis recouvertes de laque. Elles sont à l'origine fabriquées en bois (cerisier, poirier, cornouiller ou érable). Afin de pouvoir créer une poupée kokeshi, le bois doit être séché pendant 1 an à 5 ans, pour qu'il soit apte à la sculpture.

Au Japon, au début de leur création, ces poupées représentant des petites filles étaient des jouets pour les enfants des paysans et dès l'origine des souvenirs pour les touristes qui venaient séjourner dans les onsen du nord du Japon. Ces poupées japonaises traditionnelles étaient constituées d’une tête et d’un corps cylindrique, symbolisant le vœu et le désir d’avoir un enfant en bonne santé. On compte plus d'une centaine de types de poupées kokeshi traditionnelles (伝統 dento-kokeshi ).

Les poupées contemporaines (新型 shingata-kokeshi ), depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale sont plus rondes et ornées de couleurs plus vives. Elles se sont répandues alors dans tout le Japon

Ces jolies poupées japonaises en bois sont offertes, dans la tradition japonaise, pour déclarer son amitié ou son amour à la personne qui la reçoit.

DSCN1175.JPG
Kokeshi traditionnelles


kokeshim.jpg
Kokeshi modernes

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique