Kohei Yoshiyuki

Un article de Nezumi.

Kohei Yoshiyuki ( japonais : 吉行 耕平, Yoshiyuki Kōhei), photographe contemporain japonais, né en 1946 dans la préfecture d'Hiroshima

Biographie

Traversant dans les années 1970 le parc Chuo de Shinjuku, Kohei Yoshiyuki aperçoit un couple allongé et, à quelques mètres, se rapprochant discrètement, deux hommes qui l’observent. Il saisit son appareil mais l’obscurité brouille l’image. Il saisit son appareil mais l’obscurité brouille l’image. Il décide alors de se munir de films infrarouges et d’ampoules flash infrarouges produites par Kodak et commence une immersion dans le curieux monde du voyeurisme.

Kohei Yoshiyuki devient célèbre en 1979 avec son exposition "Kōen" (公园, Park) à la Galerie Komai, Tokyo. Il présente ces photos prises la nuit dans des parcs de Tokyo comme Shinjuku ou Yoyogi. Le thème de ces photos est un voyeurisme au premier et au second degré. On y voit des couples dans des activités sexuelles, mais aussi des voyeurs qui épient de très près ces couples, avec des lampes de poche. Les photographies en noir et blanc ont été présentées dans un livre publié en 1980 qui est " un manuel soft-core de voyeur". Les photos ont été prises avec un appareil 35 millimètres. Amoureux et espions y sont surpris par l’objectif qui dès lors participe à la scène. Le spectateur se voit ainsi exposé au même tableau. Avec une certaine ironie, Kohei Yoshiyuki avait choisi d’exposer en 1979 dans une obscurité complète distribuant des lampes de poche aux visiteurs.

A l’instar de Walker Evans ou Weegee, Kohei Yoshiyuki appartient à cette caste de photographes qui loin de se satisfaire d’un geste contemplatif, vont jusqu’à s’équiper pour forcer le moment et, de la sorte, transcender les limites entre vie publique et intimité.

Les œuvres de Yoshiyuki sont dans les collections du Museum of Modern Art (New York), San Francisco Museum of Modern Art , Museum of Contemporary Photography (Chicago), Musée des Beaux-Arts (Houston), et North Carolina Museum of Art (Raleigh).

Ouvrages de Kohei Yoshiyuki

  • Dokyumento: Kōen (ドキュメント公園, Document: Park). Sebun Mukku 4. Tokyo: Sebun-sha, 1980.
  • Tōsatsu! Sunahama no koibito-tachi: Uwasa no rabu airando sennyū satsueiki (盗撮!砂浜の恋人たち:噂のラブアイランド潜入撮影記). Sandē-sha, 1983.
  • Middonaito fōkasu: Mayonaka no sekigaisen tōsatsu (ミッドナイト・フォーカス:真夜中の赤外線盗撮). Tokyo: Tokuma, 1989.
  • Yoshiyuki Kōhei shashinshū: Sekigai kōsen (吉行耕平写真集:赤外光線). Tokyo: Hokusōsha, 1992.

Expositions (sélection)

  • 1979 Koen (Le Parc) Komai Gallery, Tokyo
  • 1992 Sekigai Koshen [Infrarouge], Hokuso-sha, Tokyo
  • 2007 The Park and Love Hotel, Douglas Udell Gallery, Vancouver
  • 2008 Paris Photo, Brancolini Grimaldi Arte Contemporanea, Paris
  • 2010 Le parc exposition Exposed: Voyeurisme, surveillance et caméra, Tate Modern Londres
    • Disquieting Images, Triennale de Milan
  • 2011 The Park, Institute of Modern Art, Brisbane, Australie / Melbourne, Australia/ Adam Art Gallery, Wellington, Nouvelle- Zélande
  • 2012 Biennale de Liverpool
  • 2013 Biennale de Venise 2013

Galerie

yoshiyuki2013.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique