Khmer

Un article de Nezumi.

Les Khmers sont le groupe ethnique dominant du Cambodge

Présentation

Les khmers représentent plus de 90 % des 16 millions d'habitants du Cambodge.

D'importantes minorités khmères vivent dans les régions adjacentes des pays voisins, notamment en Thaïlande (« Khmer du Nord ») et dans le delta du Mékong au Viêt Nam (« Khmer Krom »).

La majorité des Khmers observent une forme particulière de bouddhisme, à laquelle sont mêlés des éléments d'hindouisme, d'animisme et de culte des ancêtres.

Bien que toutes les personnes ayant la nationalité cambodgienne ne soient pas d'ethnie khmère, et que tous les Khmers ne soient pas cambodgiens, le mot « khmer » est également employé de manière officielle pour désigner la citoyenneté du Cambodge. L'actuelle constitution du pays utilise les termes de « nationalité khmère » et de « citoyens khmers », et désigne les citoyens cambodgiens dans leur ensemble sous le nom de « peuple khmer ».

Langue khmer

Le khmer est une langue appartenant au groupe des langues môn-khmères de la famille des langues austroasiatiques. Langue des populations khmères, il est principalement parlé au Cambodge et dans les régions limitrophes de Thaïlande par les Khmers Surin (du nord) et au Viêt Nam par les Khmers Krom.

C'est une langue non-tonale, contrairement au vietnamien, l'autre grande langue môn-khmer.

Le khmer a été influencé par le sanskrit qui lui a donné un lexique religieux, culturel (Bhasa, la langue est devenue Pheasa) et royal (exemple Râja, le roi est devenu Reacha) et s'est étendu sous le Nokor Phnom (Nokor vient du sanskrit Nagara qui veut dire la ville et Phnom signifie la montagne) en Asie du Sud-Est.

Le système d'écriture du khmer est alphasyllabique. L'alphasyllabaire khmer dérive du Vatteluttu, originaire du sud de l'Inde et apparu au début de notre ère.

L'écriture de la langue khmère repose sur les caractères de base comprenant 33 consonnes ("Pchuon Cha Neak" en langue khmère) et les 39 voyelles ("Srak" en langue khmère).

Chaque consonne possède son propre pied qui peut être utilisé pour combiner avec d'autre consonne ou avec elle-même.

Parmi les 33 consonnes de base, on distingue deux groupes de "son" :

  • 15 caractères de tonalité légère du type son "OR",
  • 18 caractères de tonalité lourde du type son "O".

Parmi les 39 voyelles, on distingue deux groupes :

  • les 15 voyelles autonomes pouvant être utilisées seules sans être liées aux consonnes et qui possèdent un sens significatif par elles-mêmes.
  • les 24 voyelles simples qui servent à combiner avec les consonnes en se plaçant dans toutes les positions : "avant ou après", "avant et après", "au-dessus ou au-dessous" et "au-dessus et au-dessous", avec la consonne qu'elles affectent.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique