Kenneth Noland

Un article de Nezumi.

Kenneth Noland plasticien contemporain américain, peintre, sculpteur né en 1924 à Ashville (Caroline du Nord) et mort en 2010 à New York.

Biographie

Kenneth Noland étudie auprès de Josef Albers et Ilya Bolotowsky au Black Mountain College en Caroline du Nord, puis auprès du sculpteur français Ossip Zadkine à Paris en 1948-1949. Dans l'atelier de Frankenthaler il découvre la possibilité de faire pénétrer la couleur dans la toile crue. Sa première exposition personnelle se tient à Paris à la galerie Raymond Creuze en 1949.

Jackson Pollock jetait la couleur sur la toile crue, il fut suivi par Helen Frankenthaler, Morris Louis et Kenneth Noland dès 1952. La couleur pénétre dans la toile, la toile devient peinture et écarte la troisième dimension. Kenneth Noland travaille par séries et utilise la technique du staining sur d'immenses formats. Le staining consiste à imprégner la toile brute de fines couches de peinture acrylique pour obtenir une couleur pure et saturée faisant partie intégrante du support. Il recherche en parallèle des effets optiques. Ses premières "Abstractions chromatiques" sont des cercles emboîtés (série des Cibles 1958-1962), très proche de l'abstraction géométrique.

En 1962, ses géométries deviennent losanges ou chevrons. Ces agencements dictent la forme et la taille du tableau, Kenneth Noland en vient alors à découper ses toiles en fonction des formes qu'il souhaite peindre. À la biennale de Venise en 1964, il occupe la moitié du Pavillon américain avec Morris Louis.

C'est une réflexion sur la symétrie des formes. En 1965, il applique les "Bandes horizontales" (parallèles et de différentes largeurs) sur des fonds unis puis les entrecroise dans la série des "Plaid Pictures". Il découpe aussi des toiles dont la forme coïncide avec le motif pour qu'elles deviennent peintures-sculptures minimales.

Il devient l'un des principaux représentants de "l'Art minimal".

En 1977, le Musée Solomon R. Guggenheim de New York organise une rétrospective de son œuvre.

Il vivait à New York.

Galerie

Noland1.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique