Jean-Michel Meurice

Un article de Nezumi.

Jean-Michel Meurice plasticien et cinéaste français né en 1938 à Lille.

Il est co-fondateur du groupe Supports/Surfaces. Dans cette perspective, il fuit les images. Son intervention s'inscrit dans la matière picturale en intégrant la problématique du support. Ses "ripolin et papier aluminium sur toile", "vinyl rose et blanc" ou "film aluminium et acrylique sur toile trouée" sont emblématiques des années 1960.

Dans les années 1970 son travail porte sur des "cornières", "charnières" et "angles de plafond" Il étudie et recopie es tissus coptes d'Egypte, les fresques romanes de Saint-Savin, l'architecture des Wisigoths, l'art des Omeydades, les fresques de ludius au musée des thermes de Dioclétien, le rouleau du Dit du Genji du Japon au XIIè siècle. Meurice acquiert la certitude que, pour la personne humaine, tracer des lignes de manière régulière est de l'ordre d'une nécessité intérieure universelle.

Dans les années 1980, la ligne fait place à des formes de feuilles. Des feuilles de noyer et d'acanthes, de figuier et de bambous. Des feuilles ou du moins leurs empreintes.

Auteur de nombreux films documentaires, le Grand Prix National de la Création Audovisuelle lui est décerné en 1992.
Retrouvez tous les détails de la filmographie de Jean-Michel Meurice sur sa fiche IMDB

Il a réalisé en particulier Tibet, histoire d’une tragédie en collaboration avec Ludovic Segarra, sur la tragédie du Tibet et sur le Dalaï Lama

Il est l'une des personnalités à l'origine de la création de la chaîne de télévision franco-allemande Arte, dont il a été le directeur de 1986 à 1989.

Galerie

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique