Jason Rhoades

Un article de Nezumi.

Jason Rhoades plasticien contemporain américan né le 9 juillet 1965 à Newcastle, Californie et mort le 1er août 2006 à Los Angeles

Biographie

Jason Rhoades était le fils de Jack et Jackie Rhoades et avait deux frères, Greg et Matt. Il était marié à l'artiste d'origine australienne Rachel Khedoori.

Rhoades a obtenu son MFA de l'UCLA en 1993 après des études à la California College of the Arts à Oakland , le San Francisco Art Institute et l' école Skowhegan de peinture et de sculpture . Pendant ses études à l'Institut d'Art de San Francisco, il a été l'un des fondateurs d'un mouvement appelé "Funk o' Metric",connu comme FOM ou FOAM (mousse en anglais) . Parmi les membres de ce groupe on compte Peter Warren, Bill Becchio, Laurie Steelink, Sebastian Clough, et Marshall Weber...

Jason Rhoades collabore régulièrement avec Paul McCarthy. Ils ne forment pas un duo d'artistes dans le sens classique du terme, mais leur collaboration ne se limite pas à des projets limités dans un laps de temps limité. Au contraire, leurs projets communs se sont poursuivis au cours des années, repris encore et encore au point, parfois, de bifurquer vers de nouveaux projets. Des phases intensives de travail en commun stimulent les transferts d'idées des artistes dans leurs propres univers personnel, et chaque artiste reste toujours reconnaissable en tant qu'individu.

Paul McCarthy et Jason Rhoades ont reconstitué une série de collages que Guy Debord le situationniste, avait créés en collaboration avec l'artiste danois Asger Jorn en 1959. Avec ce remake d'un précédent partenariat artistique, ils ont recherché non seulement l'énergie artistique échangés entre deux artistes de différentes générations, mais aussi les affinités historiques et les intersections. En effet Guy Debord, était l'un des premiers qui a pris note de la pénétration insidieuse de la "culture basse" dans le domaine de la «haute culture» et qui a cherché à approfondir ce flou progressif de la frontière entre les deux royaumes. C'est peut-être une source d'inspiration pour Paul McCarthy et Jason Rhoades, car leurs œuvres oscillent également entre haut et bas, par lequel les deux royaumes sont traités avec le même sérieux et la même approche analytique.

Paul McCarthy et Jason Rhoades ne produisent pas des œuvres hermétiquement closes, mais créent des situations complexes qui peuvent être lus à plusieurs niveaux, la construction d'un réseau de référence et, finalement, en évitant toute sorte de définition exhaustive.

Exposition (sélection)

  • 1996 : Kunsthalle Basel
  • 1997 : Villa Arson, ‘La Modernité et la Côte d’Azur’, Nice, France
  • 1999 : Biennale de Venise ‘dAPERTutto’ (avec Paul Mc Carthy)
  • 2000 : Flatworks from a Perfect World Hauser & Wirth Zürich
  • 2001 : Triennale de Yokohama 2001
    • Portikus, ‘'The Costner Complex Perfect Process’', Frankfort Allemagne
  • 2002 : Galerie Hauser&Wirth à Zurich Shit Plug , en collaboration avec Paul McCarthy (présenté aussi en 2005 au Centre Pompidou sous le titre Sheep Plug)
  • 2004  : My Madinah. In pursuit of my ermitage... Hauser & Wirth Collection
  • 2005 : The Black Pussy… and the Pagan Idol Workshop Hauser & Wirth London, Piccadilly
    • Dionysiac Centre Pompidou, Paris

Expositions posthumes

Galerie

vidéo sur Dailymotion sur l'exposition Néon, Who’s afraid of red, yellow and blue

rhoades9.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique