Préfecture d'Ibaraki

Un article de Nezumi.

(Redirigé depuis Ibaraki)
Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Préfecture d'Ibaraki

Ibaraki (茨城県, Ibaraki-ken) est une préfecture du Japon.

Le chef lieu est Mito

Description

À l'époque féodale, la province s'appelait Hitachi (常陸). Durant la période Edo, elle était gouvernée par le clan des Tokugawa.

À l'est se trouve l'océan Pacifique, la préfecture est entourée au nord par la préfecture de Fukushima, à l'ouest celle de Tochigi, au sud celle de Chiba et celle de Saitama.

Le lac Kasumigaura, deuxième plus grand du Japon, s'y trouve.

La population atteint 3 millions d'habitants pour une superficie de 6100 km²

Lieux touristiques

À Mito:

  • Kairaku-en (偕楽園), jardin créé du temps de l'ère Edo et considéré comme l'un des trois plus beaux jardins publics du pays.
  • L'Art Tower Mito(ATM)construite en 1990.
  • Un musée sur le clan Tokugawa, ouvert par les descendants de la famille.
  • Le musée d'art moderne de Mito

À Kasama:

  • Kasama Inari-jinja est un des trois plus grands sanctuaires Inari Okami au Japon. Selon les légendes associées au sanctuaire, il est fondé en 651 durant le règne de l'empereur Kotoku.
    Au cours de l'époque d'Edo, le Kasama Inari-jinja qui reçoit le patronage dévoué du daimyo du domaine de Kasama, étend son influence non seulement dans la région de Kantô mais dans tout le Japon. À l'heure actuelle, le sanctuaire est visité par plus de 3,5 millions de pèlerins chaque année.
    Le sanctuaire est dédié à Ukanomitama no kami, esprit régnant sur les cinq céréales et les denrées alimentaires. Le « Uka » du nom signifie « esprit mystérieux demeurant dans le grain ».
  • Musée de la Poterie Kasama-yaki et jardin de la porcelaine
    L'histoire de la poterie Kasama-yaki a débuté il y a 220 ans. Centrée sur des objets de la vie quotidienne, d'une couleur brune à glaçure noire, elle a été reconnue comme de l'artisanat d'art traditionnel japonais.
    Des sculptures en porcelaine sont présentes dans le jardin et dans un bois proches du Musée.

À Kashima

  • Kashima-jingû, sanctuaire shinto

Personnalités

Naissances dans la préfecture

Mito

Mito (水戸市 ) se situe au centre de la préfecture d'Ibaraki . Elle est traversée par la Naka-gawa. Celle-ci servait autrefois au transport fluvial et ainsi, à l'apogée de la prospérité du port de la ville, elle prit le nom de porte de l'eau (水, l'eau et 戸, la porte).

Dans les dernières années de la période Heian, un seigneur de guerre nommé Baba Sukemoto vint s'installer sur le plateau de Mito et y construisit un château. Au XVIe siècle, sous Hideyoshi Toyotomi, Yoshinobu Satake y exerça son pouvoir et prit le contrôle du château de Mito. Mais à la bataille de Sekigahara en octobre 1600, il le perdit au profit d'Ieyasu Tokugawa. Par la suite, un fils d'Ieyasu Tokugawa, Tokugawa Yorifusa, en devint le seigneur. Jusqu'à l'abolition des clans la 4e année de l'ère Meiji (1871), les descendants de Yorifusa Tokugawa furent les suzerains de Mito.

La ville moderne de Mito est fondée en 1889 et comptait environ 25 000 habitants. En 1900, la ligne de chemins de fer Jōban relie Mito à Tōkyō. Dix ans plus tard, toute la ville est équipée en téléphone et en électricité. En 1945, un raid aérien détruit plus des trois quarts de la ville.

La population s'éleve à 270 000 habitants.

Galerie

DSC01968.JPG
Kasama Inari jinja

DSC02005.JPG
Art Tower Mito (ATM)

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique