Huang Yong Ping

Un article de Nezumi.

Huang Yong Ping plasticien contemporain chinois, naturalisé français, né en 1954 à Xiamen (Chine)

Biographie et œuvre

Huang Yong Ping est né le 18 février 1954 à Xiamen dans la province du Fujian. à la fin des années 2000.

Huang Yong Ping présente sa première exposition de groupe à Xiamen en 1983. Il s'installe en France à Ivry-sur-Seine en 1989 à l’occasion de l’exposition « Magiciens de la Terre » au Centre Pompidou.

Il représente la France avec Jean-Pierre Bertrand à la 48e Biennale de Venise en 1999.

Figure majeure de l’art d’avant-garde chinois des années 1980, un grand nombre de ses œuvres sont interdites par le gouvernement. Le mouvement « Xiamen Dada », dont il est le fondateur, et qui a pour mot d’ordre « Le zen est Dada, Dada est le zen », manifeste son goût du paradoxe et de la déconstruction, produite par l’assemblage de significations hétérogènes.

Un texte du 24 novembre 1986, intitulé Statement on burning (Déclaration sur le fait de brûler) et signé Huang Yong Ping commente l'œuvre, dans la série des Burning Works, qui a été réalisée le soir du 23 novembre 1986 sur la place du nouveau Xiamen Art Museum.

«Nous ne pouvions décider si les œuvres exposées étaient dans leur forme finale, elles auraient pu être améliorées ou rendues plus mauvaises. Nous ne pouvions décider si ces œuvres devaient être entreposées pour être conservées dans leur état. C'est pourquoi nous avons décidé de mettre à exécution le projet de déconstruire, détruire et brûler les éléments exposés. Tout a été photographié et filmé en vidéo. L'attitude qu'un artiste a à l'égard de ce qu’il réalise indique l'importance avec laquelle il peut se libérer.
L'œuvre d'art est à l'artiste ce que l'opium est à l'homme.
Avant que l'art soit détruit, la vie n'est jamais paisible.
Dada est mort. Attention au feu.
 »

Wu Hung situe le mouvement « Xiamen Dada » (厦门达达) comme l'un des six groupes de l'avant-garde chinoise dans la « Nouvelle vague de 1985 ».

Expositions et œuvres (sélection)

  • 2016 Empires, Monumenta, Grand Palais, Paris
  • 2014 Les Mues, HAB Galerie/Hangar à bananes, Nantes
  • 2013 MAC, Lyon
  • 2012 Serpent d'Océan , St Brévin les Pins dans le cadre d'Estuaire 2012, œuvre pérenne
  • 2006 Panthéon, île de Vassivière, France
  • 2004 Tête d'or, petit pavillon song doré surmontant le Musée d'art contemporain de Lyon (2004)
  • 1999 48° Biennale de Venise, pavillon français en compagnie de Jean-Pierre Bertrand
  • 1997 De Appel, Amsterdam
  • 1989 : « Magiciens de la Terre » , exposition présentée simultanément au Centre Georges-Pompidou et à la Grande Halle de la Villette, à Paris.

Galerie

Site de la galerie Kamel Mennour


99a1d4ba85ead550846ff04898d29f7f.jpg
Empires Monumenta 2016


huang670.JPG
Serpent d’Océan, St Brévin les Pains

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique