Honzon

Un article de Nezumi.

Le Honzon (本尊) (on trouve aussi l’expression gohonzon 御本尊) est une notion fondamentale du bouddhisme Shingon ou Nichiren

Une traduction possible est le vénéré fondamental. Représentation généralement sculptée d’un bouddha ou d’un maître à qui s’adressent la vénération et les offrandes. Principale effigie d’un temple ou d’une chapelle. L'équivalent chrétien approximatif serait le Saint patron d'une église ou d'une chapelle.

Dans le bouddhisme de Nichiren le terme revêt une importance particulière car il désigne les représentations écrites qu’il a commencé à tracer après la persécution de Tatsunokuchi. Le gohonzon de l'enseignement essentiel est la deuxième des Trois grandes Lois ésotériques. Au début, les gohonzon écrits par Nichiren étaient remis nominativement à des disciples afin qu’ils s'en imprègnent durant leur pratique bouddhique. Les principaux honzon rencontrés dans le Pèlerinage des 88 temples de Shikoku:

Ce sont les déités principales du Shingon qui forment un groupe appelées les Treize Bouddhas (Jusan Butsu). (nom japonais et entre parenthèses nom sanskrit)

Les cinq dhyani bouddhas

Les sept bodhisattvas

En plus: Fudô Myôô, qui dans ce système est l’une des formes irritées de Dainichi Nyorai.

En plus de ces 13 Bouddhas, on trouve également un temple ayant pour Honzon Chishô Daishi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique