Hicham Berrada

Un article de Nezumi.

Hicham Berrada plasticien contemporain marocain né en 1986 à Casablanca, Maroc

Biographie et œuvre

Formation

  • 2003-2004 Bac série scientifique, Lycée Lyautey, Casablanca, Maroc
  • 2005-2006 Ateliers de Sèvres, Paris
  • 2006-2011 Beaux Arts de Paris, ENSBA
  • 2011-2013 Le Fresnoy, studio national des arts contemporains

Résidences

  • 2009 Résidence au 104. établissement artistique de la ville de Paris
  • 2011 Résidence laboratoire Pecsa dans le cadre du projet OpenLab
  • 2013 Académie de France à Rome

Hicham Berrada s'appuie sur une double formation artistique et scientifique, son travail associe intuition et connaissance, science et poésie. Il explore dans ses œuvres des protocoles scientifiques qui imitent au plus prés différents processus naturels ou phénomènes climatiques.

Pour Présage (2013) par exemple , Hicham Berrada associe dans un bécher différents produits chimiques. Grâce à ces manipulations, il fait émerger un monde extraordinaire, mais réel qui se métamorphose sans cesse. Ces transformations de la matière, qui sont filmées et simultanément projetées à l’écran, plongent le spectateur dans un monde chimérique aux couleurs et aux formes fascinantes.

Pour Un serpent dans le ciel, (2008), après avoir défini un ensemble de règles, il lâche dans le ciel un ballon d’hélium de 1m3 contenant un fumigène artisanal. Avec ce dispositif, il parvient à créer pendant une minute un courant d’air, qui trace, par son déplacement, un serpent dans le ciel. L’ intervention de l’artiste est ici pensée comme une succession de choix portant sur des données physiques : quantité d’hélium, poids du dispositif, amplitude du balancier, température et temps de combustion, nature du produit chimique utilisé pour la fabrication du fumigène.

Hicham Berrada conçoit ces paysages éphémères comme de véritables créations picturales. Il n’y a pas de produit fini, juste un agencement. L’art ici n’est pas de réaliser un objet, c’est une action. L’intervention minimale de l'artiste se réduit à être agent, un agent parmi d’autres éléments, sels, fluides, moteurs, aimants, un agent d’une mise en mouvement de processus physico-chimiques naturellement actifs bien qu’invisibles dans le monde normal. L’artiste est manipulateur de forces, non plus un artisan.

La plupart de ses travaux ne subsistent alors qu’à l’état de traces, d'enregistrements. La vidéo, ou les images, capturant l'évènement, font état de ce qui s’est produit en un lieu et un temps définis, révolus, suite à l’intervention momentanée de l’homme et des produits réactifs.

Hicham Berrada déclare :
« J'essaye de maîtriser les phénomènes que je mobilise comme un peintre maîtrise ses pigments et pinceaux. Mes pinceaux et pigments seraient le chaud, le froid, le magnétisme, la lumière »
« Tout est contenu dans la nature, tout est donné par elle et, en science comme en art, on ne fait rien d’autre que de ré-agencer ce qui existe »

Expositions (sélection)

  • 2014 Avec et sans peinture, MAC/VAL
  • 2013 Module, Le Palais de Tokyo, Paris
  • 2012 Panorama 14, Elasticités, Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporain
  • 2011 Un rêve d' Eternité, Villa Empain, Bruxelles
  • 2011 Maison des Arts de Malakoff; performance et installation
  • 2010 PS1, New York
  • 2009 Exposition "A problem for Critics", Beaux Art de Paris

Galerie

berrada13.jpg


berrada08.jpg


Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique