Henri Cueco

Un article de Nezumi.

Henri Cueco , artiste et écrivain français, surtout connu pour ses peintures, né à Uzerche, le 19 octobre 1929 et mort le 13 mars 2017 à Paris
Voir aussi Henri Cueco

Biographie

Né de père espagnol et de mère française, Henri Cueco participe en 1952 au Salon de la Jeune peinture. Au sein de ce groupe, il développe une peinture dont la figuration participe à un engagement politique. À ce titre, il fait partie de la Nouvelle figuration

À partir de 1962, il peint des séries (rivières, salles de bains, jeux d'adultes, hommes rouges) recourant aux moyens techniques des mass média : figures découpées, aplats de couleur, pointillés et rayures. Il introduit dans son art la fonction critique et l'engagement politique non sans quelque distanciation humoristique. Cet engagement sera également manifeste à partir de 1972 au sein de la Coopérative des Malassis, qu'il fonde avec Lucien Fleury, Jean-Claude Latil, Michel Parré, Gérard Tisserand et Christian Zeimert. Cueco, dans ce choix figuratif, est peut-être celui qui a le plus interrogé, à sa manière, la peinture à travers plusieurs séries:

De 1965 à 1975 Les Jeux d’Adultes et Les Hommes Rouges.
De 1972 à 1976, Les Chiens et Les Claustras.
De 1977 à 1987, Les Herbes/Paysages dessinés marquent un retour au motif.
De 1987 à 1990, Sols d’Afrique, série inspirée, non pas par un récit de voyage (Je hais le folklore), mais d’après des livres sur l’Afrique.

Après 2000, il revient en peinture au motif, paysages et natures mortes, comme les lieux mêmes du réel avec lesquels la confrontation devient de plus en plus difficile : la peinture serait cette expérience de l'inachèvement et de la non-résolution.

Une partie de son œuvre est en relation étroite avec les grands maîtres du passé (Nicolas Poussin, Philippe de Champaigne, Eugène Delacroix, Rembrandt, Ingres, Cézanne).

Il observe, analyse, pénètre, déforme, met en pièces, s’approprie certains grands chefs-d’œuvre de la peinture ancienne en des séries opérant de multiples variations, quelques fois impertinentes, souvent drôles, tout à la fois désacralisantes et savantes.

Il a obtenu le Prix de la fondation Félix Fénéon, et le Prix du Salon de la jeune peinture.

Depuis les années 1980, il écrit de nombreux essais et romans. Son roman Dialogue avec mon jardinier a été adapté au cinéma en 2007 par Jean Becker].

Il est l'époux de la plasticienne Marinette Cueco. Ils habitaient la région parisienne et en Corrèze. Ils ont deux enfants, dont le musicien Pablo Cueco.

Henri Cueco meurt le 13 mars 2017 à Paris

Ouvrages collectifs

  • Les Papous dans la tête, l'anthologie, dir. Bertrand Jérôme et Françoise Treussard, Gallimard, 2007
  • Le Dictionnaire des Papous dans la tête, dir. Françoise Treussard, Gallimard, 2007

Quelques œuvres

  • Les Hommes Rouges (1968-1970)
  • Le grand méchoui (1972)
  • Onze variations sur le thème du radeau de la Méduse (1974)
  • En mosaïque : Le bestiaire des Halles, à Paris (1977-1978)

Bibliographie

  • Journal d'atelier 88-91 ou Journal d'une pomme de terre, ÉNSBA, 1993 (réédition Stock, 2001).
  • Dessine-moi un bouton. L'inventaire des queues de cerises, Éditions du Seuil, 2000.
  • La petite peinture, Éditions Cercle d'Art, Collection Autoportrait, 2000.
  • Dialogue avec mon jardinier. Éditions du Seuil, 2000.
  • Cueco par Cueco, Gérald Gassiot-Talabot, Éditions Cercle d'Art, 1995

Galerie

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique