Hachijôjima

Un article de Nezumi.

Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Hachijôjima

Hachijôjima (八丈島, île des 8 jô) île de l'archipel d'Izu, située à 290 km de Tôkyô. Elle est le siège d'une des 4 sous-préfectures insulaires de la Préfecture de Tôkyô.

Voir aussi Hachijôjima

Histoire

Hachijô-jima a été habitée depuis au moins la période Jomon. Au début de la période Nara, l'île faisait partie de la province de Suruga. Elle est passée à la province d'Izu en 680, au cours de la période Heian.

Au cours de la période Edo , l'île devient un lieu d'exil pour les condamnés, notamment Ukita Hideie, un daimyo qui a été défait à la Bataille de Sekigahara, mais aussi pour les criminels de droit commun, en particulier les récidivistes et les assassins. Son utilisation comme une île-prison a pris fin avec la restauration Meiji.

Durant la guerre du Pacifique , l'île a été considérée comme un point stratégique dans la défense maritime de Tokyo, et dans les dernières étapes de la guerre, une base d'opérations pour les sous-marins de suicide a été établie sur la côte sud.

Géographie

Hachijôjima est une île volcanique dans la mer des Philippines. Elle fait partie du Parc national de Fuji-Hakone-Izu.

L'île est formée de deux strato-volcans:

  • Nishi-yama (西山), également appelé Hachijô-fuji (八丈富士) à cause de ressemblance avec le Mt Fuji est le point culminant de l'île avec une hauteur de 854 mètres. Le sommet est occupé par une caldeira profonde avec un diamètre de 400 mètres et une profondeur d'environ 50 mètres. Il est considéré comme un volcan actif (Classe C) par le Service météorologique japonais avec des éruptions enregistrées dans l'histoire récente en 1487, 1518, 1522-1523, 1605 et 1606.
  • Higashi-yama (东山), également appelé Mihara-yama (三原 ​​山), 701 mètres a été actif de 100.000 avant JC à environ 1700 avant JC. Ses flancs sont érodés, mais il conserve des restes de caldeira.

Une plaine sépare ces deux volcans et une vingtaine de petits cratères secondaires et de cônes pyroclastiques existent. de nombreuses sources chaudes sur les flancs des deux volcans permettent l'installation de onsen.

Hachijô-jima est accessible en avion et en ferry. Le ferry (pour piétons) relie Tôkyô une fois par jour en 11 h 15
Les voyages en avion à l'aéroport de Hachijojima dure 45 minutes depuis l'aéroport international de Tokyo (Haneda).

Dans les années 1960, le gouvernement a fait des efforts pour promouvoir Hachijôjima comme le Hawaii du Japon pour encourager le développement du tourisme. L'île comporte 3 spots de surf, de plage de sable fin (mais noir). La plongée sous-marine est attractive, avec l'observation de poissons tropicaux et de reliefs volcaniques sous-marins. Nazumado est le point de plongée le plus connu, avec ses tortues de mer et des ponts de lave sous-marins typiques pour une île volcanique.

Caractéristiques

  • Surface : 62,5 km²
  • Longueur :14 km
  • Largeur 7,5 km
  • Sommet : 854,3 m (Higashi-yama, point culminant des Îles d'Izu)
  • Population 8500 hab

hachi3757.JPG
le volcan Hachijô-fuji

hachi3818.JPG
La plage près de Sokodo

Climat

Hachijô-jima a un climat subtropical humide avec des étés très chauds et des hivers doux. Les précipitations sont abondantes tout au long de l'année, mais un peu plus faibles en hiver.

hachijoclimat.jpg

Hachijô-kojima

À 7 km au nord-est de l'île principale, se situe une île secondaire appelée Hachijô-kojima (八丈小島 Petite île des 8 jô)

Orienté dans la même direction sud-est / nord-ouest que Hachijô-jima, Hachijô-kojima a une surface de 6km² et est entouré de hautes falaises. Le sommet de l'île est la montagne Taihei-zan avec une hauteur de 616,8 mètres. Hachijôkojima a été habitée depuis au moins la période Muromachi.

Au cours de la période Heian, Minamoto no Tametomo a été banni à Izu Oshima après un soulèvement manqué, mais s'est échappé à Hachijo-jima, où il a tenté d'établir un royaume indépendant, et il a construit son château sur la Hachijô-kojima plus facile à défendre . Comme Hachijô-jima , au cours de la période Edo , l'île était un endroit pour l'exil des condamnés . Comme le détroit séparant Hachijôkojima de Hachijôjima a une fort courant, les criminels les plus dangereux ont été isolés sur l'île. Son utilisation comme prison a pris fin dans la période Meiji.

Pendant ce temps, il y avait deux hameaux de l'île: Toriuchi dans le nord-est, et Utsuki dans le sud-ouest. La population a culminé à 513 résidents à la période Meiji, mais en 1955, la population avait diminué à seulement 50. En 1965, les habitants restants ont voté pour abandonner l'île, citant le manque de services publics de base ( électricité, soins de santé et écoles). Il n'y a plus eu résidents sur Hachijô-kojima depuis 1969, lorsque le dernier groupe de 31 a quitté l'île.

Kinji Fukasaku a tourné, en 2000, sur cette petite île, son film très controversé Battle Royale

Autres projets

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique