Drapeau bouddhique

Un article de Nezumi.

Le drapeau bouddhique a été créé en 1880 au Sri Lanka par le Colombo Comitee..

Le drapeau n'est officiellement adopté par l'ensemble des communautés bouddhiques que le 26 mai 1950 lors d'un rassemblement œcuménique à Colombo. Depuis, il est largement utilisé dans tous les pays bouddhistes et flotte sur les temples et à l'occasion des manifestations religieuses.

Le drapeau se compose de quatre des couleurs de l'arc-en-ciel, symbole récurrent déjà utilisé par les mouvements ésotériques au XIXe siècle. L'arc-en-ciel, lien du monde terrestre vers le monde céleste, est le symbole de l'unité dans la diversité et de la tolérance.

En fait, seules les quatre couleurs de l'arc-en-ciel associées à l'aura du Bouddha sont reprises dans cinq bandes verticales du drapeau : bleu, jaune clair, rouge, et orangé ; la cinquième est le blanc. Ces cinq couleurs représentent les cinq sources de perfectionnement indispensables à la pratique bouddhique.

Ces couleurs différent légèrement de celles du drapeau de prière bouddhiste, qui sont le bleu, le jaune, le rouge; le vert et le blanc.

Cinq bandes verticales unies se succèdent :

  • le bleu, symbole de la méditation ;
  • le jaune clair, pour la « pensée juste » ;
  • le rouge, pour l'énergie spirituelle ;
  • le blanc, pour la « foi sereine » ;
  • l' orangé, pour l'intelligence,

La sixième bande, reprenant cette succession de couleurs empilées verticalement, représente l'association des cinq précédentes et symbolise la non-discrimination.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique