Denis O'Donovan

Un article de Nezumi.

Denis O'Donovan ( gaélique : Donnchadh Ó Donnabháin) homme politique irlandais, né le 23 juillet 1955 dans un village de la péninsule de Muintir Bháire, près de Bantry, Comté de Cork, République d'Irlande.

Biographie

Dernier né d'une famille de 11 enfants, il est diplômé en droit de l'Université de Cork en 1975, et entame une carrière d'avocat.

Il est élu au Conseil du Comté de Cork en 1985, et réélu en 1991 et 1999. Il a été nommé par le Taoiseach au Seanad (Sénat) en 1989. Il est élu au Sénat en 1997 au titre du Groupe industriel et commercial .

Denis O'Donovan a été élu au Dáil Éireann, le parlement Irlandais , à l' élection générale de 2002 pour la circonscription Cork Sud-Ouest . Il perd son siège à l' élection générale de 2007 , mais il a été élu par la suite au Sénat.

O'Donovan a été le président de Oireachtas (Comité sur la Constitution) , créé en Décembre 2002 pour réviser la Constitution.

Il est réélu au Seanad en Avril 2011. Il était Leas-Chathaoirleach (vice - président) de la 24ème Seanad et porte-parole du Fianna Fáil pour la justice, l'égalité et de la défense. Il est réélu à Seanad Éireann au titre du Groupe agricole en avril 2016.

Il est, depuis le 8 juin 2016, Cathaoirleach de Seanad Éireann, le président du Sénat de la République d'Irlande, élu à la quasi unanimité.

Seanad Éireann

Seanad Éireann, (le Sénat Irlandais) comprend 60 membres; 11 sont nommés par le Taoiseach ;
49 sont élus pour représenter divers groupes ou institutions : Universités (6) ; des groupes socio-professionnels; culture, la langue nationale, la littérature, l'art et éducation (5) ; l'agriculture et la pêche (11) ; le travail (11) ; l'industrie et le commerce (9) ; l'administration publique et les services sociaux (7).

odonovand.jpg

Fianna Fáil

Le Fianna Fáil (littéralement « Soldats de la destinée » en irlandais, et d'après les statuts officiels, Fianna Fáil - Parti républicain) est un parti de centre droit républicain, même s'il a longtemps été considéré comme un parti de centre gauche. Il est affilié, au Parlement européen, à l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE).

Le terme de Fianna renvoie à une légende de la mythologie celtique irlandaise, rapportée dans le cycle fenian, et désigne des guerriers et chasseurs menés notamment par Finn Mac Cumaill pour servir les rois suprêmes d'Irlande au IIIe siècle. Ce terme a été activement employé par les nationalistes irlandais, les membres des premiers mouvements républicains constitués au XIXe siècle se faisant appeler Fenians ou féniens en français.

Le mot Fáil renvoie pour sa part au Lia Fáil, la « pierre de la destinée » , située sur le monticule de la colline de Tara. Selon la mythologie celtique irlandaise, il s'agit de l'un des quatre talismans amenés en Irlande par le peuple légendaire des Tuatha Dé Danann ; il provient de l'île de Falias (dont elle tire son nom) dirigée par le druide Morfessa. L'expression Fianna Fáil est pour la première fois utilisée dans la chanson patriotique Amhrán na bhFiann (ou Soldier's song, le refrain commence par Sinne Fianna Fáil, traduit en anglais par Soldiers are we) composée en 1907 et adoptée comme hymne national de l'Irlande en 1926. Elle sert de surnom des Irish Volunteers créés en 1913. Elle est reprise ensuite sur l'insigne de l'armée irlandaise à partir de 1922 (à travers les initiales FF).

Le Fianna Fáil est issu d'une scission du Sinn Féin, jusque là principale force nationaliste et républicaine, en 1926. Depuis le traité anglo-irlandais de 1921 et durant la guerre civile irlandaise (1922-1923), les opposants au traité (menés par Éamon de Valera) obtenaient des scores importants aux élections de l’Irish Free State mais refusaient de siéger à l'assemblée pour ne pas devoir prêter serment au roi George V, laissant les partisans du traité diriger les institutions. Pour éviter la marginalisation politique, une partie importante des membres du Sinn Féin suit Éamon de Valera et crée le Fianna Fáil. Tout en restant opposés au traité anglo-irlandais, ils s'opposent à la stratégie de clandestinité et d'abstentionnisme du Sinn Féin, adoptent une approche plus pragmatique et légaliste et souhaitent aboutir à une république unitaire sur toute l'île d'Irlande en agissant de l'intérieur des institutions de l’Irish Free State.

Le parti entre au Dáil Éireann en juin 1927 (avec 44 sièges sur 153) et arrive pour la première fois au pouvoir en février 1932 (avec 47,1 % des voix et 72 sièges sur 153, sa majorité est complétée par le soutien des 7 élus du Parti travailliste). De Valera devient alors président du Conseil exécutif de l'État libre d'Irlande, et l'une de ses premières mesures est d'abolir le serment d'allégeance. Il fait finalement adopter en 1937 par référendum une constitution républicaine et l’Irish Free State devient la République d’Irlande. Le Fianna Fáil conduit par de Valera (jusqu'en 1959), puis par Seán Lemass (de 1959 à 1966) et Jack Lynch (de 1966 à 1979) gouverne quasiment sans interruption jusqu'en 1973.

Voir Histoire de la République d'Irlande

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique