Culte des ancêtres

Un article de Nezumi.

Version du 30 novembre 2008 à 09:02 par Nezumi (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Le culte des ancêtres est une pratique commune à toutes les religions sans implication de dieux. Il subsiste par ailleurs, sous des formes les plus diverses dans pratiquement toutes les religions, y compris les monothéismes.


Sommaire

Fête des morts

La fête des morts est un rituel pratiqué dans de nombreuses cultures et religions, qui consacrent souvent un ou plusieurs jours fériés à la commémoration des défunts.

Japon

Au Japon, la cérémonie O-Bon, d'origine bouddhiste a lieu du 13 au 15 août (autrefois du 13 au 15 juillet). Obon est un diminutif pour le mot Urabonne/Urabanna (于蘭盆会 / 盂蘭盆会) qui dérive du nom d'un sûtra, le Ullambana sûtra. Ullambana signifie en sanskrit "pendu à l'envers en enfer". Durant Obon, les offrandes faites aux morts permettent d'amoindrir la douleur de ces âmes en peine.

La légende associée à O-Bon veut que Mokuren, un disciple de Shakyamuni, ait eu une vision de sa défunte mère, tourmentée dans le Royaume des Esprits Affamés, où elle payait pour son égoïsme. Bouleversé, il alla demander au Bouddha comment il pourrait sauver sa mère de ce royaume. Bouddha lui répondit : « Au quinzième jour de juillet, fais donner une grande fête en l'honneur des sept dernières générations de morts. » Le disciple fit comme demandé et de ce fait, libéra sa mère. Il découvrit par la même occasion l'abnégation dont avait fait preuve sa mère et les multiples sacrifices qu'elle avait fait pour lui. Le disciple, heureux de la libération de sa mère et reconnaissant envers celle-ci pour sa gentillesse, dansa de joie. De cette danse de joie vient le Bon Odori.

Népal

Lors de la fête népalaise de Gai Jatra (« fête des vaches »), principalement dans la communauté Newar, chaque famille qui a perdu un de ses membres l'année précédente construit un « gai » constitué de branches de bambou, de décorations en papier, de vêtements et de portraits du défunt.

Traditions chrétiennes

Dans la tradition chrétienne, le 2 novembre correspond à une célébration des morts par des messes, en particulier pour les défunts de l'année écoulée. La messe a une valeur de purification des péchés véniels pour atteindre la vision béatifique.

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique