Centre Pompidou-Metz

Un article de Nezumi.

(Redirigé depuis Centre Pompidou - Metz)
Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Centre Pompidou-Metz

Le centre Pompidou-Metz est un centre d'art moderne et contemporain, situé à Metz.

Sa création est la première expérience de décentralisation du Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou de Paris.

Historique

La première pierre a été posée le 7 novembre 2006 par madame Pompidou. Le centre s’inscrit dans un projet de réaménagement de friches ferroviaires et d’urbanisation, engagé par Metz-Métropole : le quartier de l’Amphithéâtre. Il vise la construction d’un nouveau quartier dédié aux affaires, au commerce et à l’habitation, dans un cadre de haute qualité environnementale (HQE). Situé entre le parc de la Seille et la gare, il est intégré dans l'opération de réaménagement du quartier de l'Amphithéâtre, à côté du Palais omnisport Les Arènes.

Les architectes sont Shigeru Ban et Jean de Gastines. Le budget total de l’opération se monte à 70 millions d’euros hors taxes en 2009. Le maître d’ouvrage est la communauté d’agglomération de Metz-Métropole en partenariat avec le centre Pompidou. La ville de Metz est mandataire du maître d'ouvrage. Le projet est également financé par la ville de Metz, le conseil général de la Moselle, le conseil régional de Lorraine, l’État et la Communauté européenne. L’édifice est réalisé par l’entreprise de construction Demathieu & Bard.

Il a ouvert ses portes le 12 mai 2010.

L’architecture de l’édifice est inspirée d’un chapeau chinois traditionnel acheté par Shigeru Ban à la Maison de la Chine dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Le centre Pompidou-Metz s’inscrit dans la vocation originelle du centre parisien : présenter et faire découvrir toutes les formes d’expression artistique, sensibiliser le plus large public aux œuvres majeures des XXe et XXIe siècles et dans le paysage culturel de l’Europe. Il a pour ambition d’être un grand centre d’expositions et d’initiatives artistiques, reflet de la création contemporaine.

Les dates clés du projet

  • Janvier 2003 : décision d’implantation du projet à Metz
  • Mars 2003 : lancement du concours d’architecture
  • Novembre 2003 : choix du projet de Shigeru Ban et Jean de Gastines, avec Philippe Gumuchdjian
  • Septembre 2005 : obtention du permis de construire
  • 2007-2009 : travaux de construction du Centre Pompidou-Metz
  • Janvier 2010 : livraison du bâtiment
  • 12 Mai 2010 : ouverture au public

Architecture

Plan schématiqueLégende: 01. Infos touristiques et exposition sur le bâtiment. 02. Bibliothèque & shop. 03. Studio. 04. Auditorium. 05. Grande nef. 06-08. Galeries 1 à 3. 09. Restaurant. 10. Café. 11. Jardin côté sud.
Plan schématique
Légende:
01. Infos touristiques et exposition sur le bâtiment. 02. Bibliothèque & shop. 03. Studio. 04. Auditorium. 05. Grande nef. 06-08. Galeries 1 à 3. 09. Restaurant. 10. Café. 11. Jardin côté sud.

L’édifice s’inscrit dans un vaste hexagone dont les côtés sont marqués par les trois galeries traversantes auto-portées. Chaque galerie mesure 80 m de long, 7 m de haut et 15 m de largeur. La symbolique de l’hexagone se retrouve également dans la charpente.

Le centre dispose de trois galeries d’exposition :

  • la première galerie, à 7 m du sol, ouvre une vue à l’est sur le parvis du centre avec en arrière-plan le bâton de pèlerin de l’église Sainte-Thérèse.
  • la seconde galerie, à 14 m du sol, ouvre une vue nord-est sur la gare de Metz ainsi que le quartier impérial. La vue sur le Sud-Ouest offre une vue sur le parc de la Seille et la colline de Queuleu.
  • la troisième et dernière galerie, à 21 m du sol, ouvre une vue au Nord sur le centre-ville et la cathédrale de Metz, tandis que la vue vers le sud ouvre sur le futur quartier de l’Amphithéâtre.

L’espace de connexion de ces trois galeries est surmonté d’une terrasse à 37 m du sol, supportant une flèche de structure métallique dont le point culminant est à 77 m, en référence à l’année de l’ouverture du centre Pompidou à Paris en 1977.

La structure comprend trois parties :

  • La partie en béton comprenant les trois galeries constituées de voiles en béton armé, en encorbellement, supportant des planchers mixtes acier-béton, ainsi que le bâtiment annexe et le studio
  • Le pylône métallique sur lequel est suspendue la toiture du bâtiment. Le pylône se termine en mât d'une hauteur de 77 m qui représente l'année de création du centre pompidou Paris
  • La toiture faite d'une charpente en bois suspendue au pylône métallique et en appui sur des poteaux-tulipes, protégée par une toile en fibre de verre recouverte de téflon[9].

La charpente en bois, terminée en juillet 2009, consiste en un assemblage innovant et inédit, composé de seize kilomètres de poutres d’épicéa en lamellé-collé qui s’entrecroisent pour former un maillage hexagonal. Elle est recouverte d'une membrane en fibre de verre enduite de téflon qui a la particularité d’être "auto-nettoyante", de protéger des rayons du soleil tout en offrant une transparence la nuit.

D’après Shigeru Ban, un chapeau chinois acheté à Paris, lui aurait inspiré le concept de la structure architectonique faite de résille et de l’entrelacs des fibres. Ce maillage donne une en plan une grille d’éléments triangulaires et hexagonaux inscrite dans l’hexagone qui se projette au sol. Déformée, la trame comme la pointe du chapeau est liée au pylône métallique, au sol par des appuis appelés pieds-tulipes et au niveau de passages nécessaires autour de la galerie 1 ou à travers les galeries 2 et 3.

La charpente a été réalisée par l'entreprise Holzbau Amann Gmbh.

La conception de la charpente en bois est la partie la plus originale du projet et dont la mise au point a été la plus étudiée.

La particularité de cette ossature a été d'exiger une réalisation des planches à l'aide de machines à commande numérique dont les fichiers sont fournis par le bureau d'études et permettant de respecter une précision du millimètre.

La charpente est entièrement recouverte par une toile à base de téflon, de fibre de verre et recouverte d'oxyde de titane TiO2, auto-nettoyante, réalisée par l'entreprise Taiyo Europe GmbH.

Expositions

Liens

  • site du centre Pompidou-Metz

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique