Bodnath

Un article de Nezumi.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (7 décembre 2008 à 10:38) (modifier) (défaire)
 
(Une révision intermédiaire masquée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
'''Bodnath''' (Devnagari: बूदनाथ) également appelé '''Bouddhanath''', Boudhanath, ou Baudhanat) est l'un des principaux sanctuaires [[bouddhiste]]s de la [[vallée de Kathmandou]] au [[Népal]]. L'appellation désigne par extension le quartier de [[Kathmandou]] situé autour du sanctuaire. Il est situé à 5 km au nord-est du centre de la ville.
+
[[Image:Bodnath11.jpg|thumb|right|220px|vu satellite du [[stupa]] et de son plan en [[mandala]] ]]'''Bodnath''' (Devnagari: बूदनाथ) également appelé '''Bouddhanath''', Boudhanath, ou Baudhanat) est l'un des principaux sanctuaires [[bouddhiste]]s de la [[vallée de Kathmandou]] au [[Népal]]. L'appellation désigne par extension le quartier de [[Kathmandou]] situé autour du sanctuaire. Il est situé à 5 km au nord-est du centre de la ville.
L'origine du nom est simple: [[Gautama Bouddha|Bouddha]] et nath : temple
L'origine du nom est simple: [[Gautama Bouddha|Bouddha]] et nath : temple
Ligne 8 : Ligne 8 :
*{{Nezfree|nepal/bodnath}}
*{{Nezfree|nepal/bodnath}}
-
Son [[stûpa]] du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grand au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un [[mandala]] géant que les fidèles peuvent parcourir. On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinnacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue le harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.
+
Son [[stûpa]] du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grand au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un [[mandala]] géant que les fidèles peuvent parcourir et que seul, autrefois, avant les avions et les satellites, Bouddha pouvait admirer du haut du ciel.
 +
 
 +
On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinnacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue le harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.
L'afflux de nombreux réfugiés du [[Tibet]] à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou.
L'afflux de nombreux réfugiés du [[Tibet]] à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou.

Version actuelle

vu satellite du stupa et de son plan en mandala
vu satellite du stupa et de son plan en mandala
Bodnath (Devnagari: बूदनाथ) également appelé Bouddhanath, Boudhanath, ou Baudhanat) est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la vallée de Kathmandou au Népal. L'appellation désigne par extension le quartier de Kathmandou situé autour du sanctuaire. Il est situé à 5 km au nord-est du centre de la ville.

L'origine du nom est simple: Bouddha et nath : temple

  • Coordonnées : 27°43'17"N 85°21'43"E

Son stûpa du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grand au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un mandala géant que les fidèles peuvent parcourir et que seul, autrefois, avant les avions et les satellites, Bouddha pouvait admirer du haut du ciel.

On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinnacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue le harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.

L'afflux de nombreux réfugiés du Tibet à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou.

Les gompas se signalent par la présence sur leur fronton de la roue du Dharma (Dharmacakra, roue de la connaissance) encadrée par deux daims, en rappel de ceux qui assistaient aux prédictions du Bouddha sur le site de Sârnâth en Inde. Les principaux gompas sont celui de Jyamchen de l'école Sakyapa du Bouddhisme tibétain ou le monastère de Shéchèn de l'école Nyingmapa.

Bodnath est inscrit au patrimoine mondial de L'UNESCO depuis 1979 au titre le la vallée de Kathmandou.

Galerie

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique