Biennale de Venise 2019

Un article de Nezumi.

(Différences entre les versions)

Version du 16 juin 2019 à 08:51

Sommaire

La 58e Biennale de Venise se tient du 11 mai au 24 novembre 2019.

Sous-titrée May You Live In Interesting Times, elle est organisée sous la direction de Paolo Baratta par le commissaire Ralph Rugoff.

Propos

Ralph Rugoff

Né à New York en 1956, Ralph Rugoff étudie la sémiotique, l’analyse des signes visuels, à l’Université de Brown, avant de se consacrer à la critique d’art.

Entre 1985 et 2002, ses articles sont publiés dans de nombreux journaux et revues internationales, parmi lesquels Artpress, The Financial Times ou Parkett. Il publie également en 1996 une collection d’essais, intitulées Circus Americanus, dans lesquels il explore les phénomènes culturels américains.

En parallèle, il développe son activité de commissaire indépendant en organisant, notamment, à Los Angeles les expositions « Just Pathetic » à la Rosamund Felson Gallery (1990) et « Scene of Crime » au Hammer Museum (1997).

De 2000 à 2006, il prend la direction du Wattis Institute for Contemporary Arts de San Francisco où il présente entre autres « Shoot the Family », une exposition collective où des artistes conceptuels et post-conceptuels dressent le portrait de leur propre famille.

Depuis 2006, il occupe le poste de directeur de la Hayward Gallery, qui compte parmi les plus importantes institutions publiques du Royaume-Uni dans le domaine artistique. Les expositions dont il assure alors le commissariat, largement saluées par la critique, traitent aussi bien de l’utilisation de la photographie dans l’art contemporain (« The Painting of Modern Life », en 2007) que de la notion d’espace mental (« Psycho Buildings », 2008) ou du traitement de la figure humaine dans la sculpture actuelle (« The Human Factor », 2014).

Il organise également différentes rétrospectives et expositions personnelles autour des œuvres d’Ed Ruschka (2009) ou encore de George Condo (2011). En 2015, il est commissaire de la 13e Biennale d’art contemporain de Lyon, placée sous le thème de « la vie moderne ».

Palmarès

Les prix ont été attribués par un jury présidé par Stephanie Rosenthal, spécialiste des arts de la performance, directrice du Martin-Gropius-Bau de Berlin, mais ancienne conservatrice à la Hayward Gallery de Londres, que dirige le commissaire de la Biennale, Ralph Rugoff. Il était composé de Defne Ayas (ancienne directrice du centre d’art Witte de With de Rotterdam et chargé de la prochaine biennale coréenne de Gwangju), de Cristiana Collu (spécialiste de l’art médiéval, mais directrice du musée d’art moderne et contemporain de Trento e Rovereto puis de la Galerie nationale de Rome), de Sunjung Kim, commissaire d’exposition à Séoul, présidente de la fondation qui organise la biennale de Gwangju, et enfin du seul homme de l’équipe, l’Américain Hamza Walker, directeur du LAXART, un centre d’art de Los Angeles.

  • Lion d'Or d'honneur pour l'ensemble de sa carrière : Jimmie Durham
  • Meilleure participation nationale : Lituanie, représentée par les artistes Lina Lapelyte, Vaiva Grainyte et Rugile Barzdziukaite, pour leur Sun & Sea (Marina), un « opéra-performance » qui met en scène une vingtaine de chanteurs allongés sur une plage en bikini, qui chantent le désastre climatique.
    • Accessit: Belgique Mondo Cane, de Jos de Gruyter & Harald Thys
  • Lion d'Or du meilleur artiste: Arthur Jafa (USA), pour son film The White Album, qui dénonce les violences raciales
  • Lion d’argent: la Chypriote Haris Epaminonda (née à Nicosie en 1980, basée à Berlin)
  • Mentions spéciales : la Mexicaine Teresa Margolles, qui dénonce les violences liées à la criminalité dans son pays
    • la Nigériane Otobong Nkanga, pour « son exploration à travers les médias de la politique de la terre, du corps et du temps… »

Pavillon nationaux (sélection)

Giardini


Arsanele

Autres lieux

Artistes remarqués

Pour la première fois, les artistes exposés à l'Arsenal et aux Ghiardini sont les mêmes, chacun proposant une version alternative de son œuvre dans chaque lieu:

Évènements collatéraux

  • La Mort de James Lee Byars
  • Pino Pascali, From Image to Shape
  • Living Rocks, a Fragment of the Universe, présentation de thrombolites par l'Australie
  • Günther Förg à Venise
  • Philippe Parreno à la Fondation Vuitton
  • Future Generation Art Prize 21 artistes dont Yu Araki (Japon) , Gabrielle Goliath (AFS), Marguerite Humeau (France), sélectionnés par un jury sous l'égide du PinchukArtCentre de Kyiv. Le cadre est somptueux, le Palais Ca'Tron datant de la fin du XVIe siècle.

Évènements simultanés

Sans avoir le label "Biennale" ces évènements importants ont lieu à Venise, à la même période:

Site officiel

Galerie

venise2019.jpg

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique