Art vidéo

Un article de Nezumi.

La vidéo est une technique d'enregistrement d'images sur un support magnétique. La caméra saisit l'information que le magnétoscope enregistre, et peut restituer sur un écran nommé moniteur. Issu de la télévision, l'art vidéo est apparu aux États-Unis et en Europe au début des années 1960, et a aussitôt influencé les grands courants de l'époque, de Fluxus à la performance, de l'art conceptuel au minimalisme et à l'art sociologique.

Dans les années 1960, Nam June Paik a eu le geste créateur d'un courant artistique nouveau : l'Art vidéo en disposant un (gros) aimant sur une télévision. Le tube cathodique réagit en créant des distorsions colorées et des images de Nixon déformées.

En 1959, Wolf Vostell créa La Chambre noire collection Berlinische Galerie Berlin, assemblage de matériaux et de téléviseurs, première œuvre à employer l'image électronique en tant que média artistique. Cette nouvelle technique sera utilisée dorénavant pour enregistrer des performances et des installations. Dès 1965 Fred Forest réalise en France des œuvres vidéo sur Portapack Sony 1/2 pouce (La cabine téléphonique)

Par la suite, l'art vidéo est devenu emblématique des recherches plastiques des années 1980, durant lesquelles les caméras portatives et les bancs de montage sont devenus accessibles à un plus large public. Bruce Nauman en est un des exemples les plus avérés, qui utilise, suivant l'exemple de Dan Graham, la mise en réseau de caméras de surveillance dans ses installations.

Aujourd'hui, la vidéo est un médium classique au sein de l'art contemporain.

Artistes vidéastes (liste indicative)

Voir aussi

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique