Art moderne

Un article de Nezumi.

On considère généralement que l'art moderne débute en 1907, avec Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso et s'achève au milieu des années 1960, avec l'apparition des mouvements Fluxus et Pop Art, racines de l'art et du vocabulaire actuel de l'art dit art contemporain.

L'art moderne se différencie dans sa volonté d'autonomie et dans la naissance de la critique d'art, en effet à cette période l'art devient un sujet d'écriture : la critique de l'époque est souvent discours engagé sur l'œuvre. Goethe et Matisse écriront sur la couleur. De nombreux artistes publient des textes ou des manifestes (Dada, Futurisme, Surréalisme, etc. : Voir Mouvements en peinture).

L'apparition de la photographie a exercé une influence sur de nombreux artistes du XIXe siècle puis du XXe siècle depuis Degas jusqu'à Picasso, Matisse, Miró, et bien d'autres qui deviendront les figures éminentes de l'art moderne.

La notion d'Art moderne

La notion « d'art moderne » se définit à la fois par le style et le choix des sujets. Elle caractérise en propre l'art de la première moitié du XXe -1905 : année du scandale des Fauves au salon d'automne-, mais c'est entre 1950 et 1960 que le terme même de « moderne » prend tout son sens et est employé pour définir une période.

La notion d'avant-garde est revendiquée par les artistes dans leur priorité à la recherche et à l'innovation, en continuité directe des Expositions Universelles dès 1851 et de manière quasi-simultanée. Cette affirmation du nouveau va de pair avec une rupture totale d'avec les conventions: les catégories conventionnelles sont ébranlées (huile sur toile pour la peinture, marbre ou bronze pour la sculpture,...) et amènent les artistes à en créer de nouvelles telles que les collages, les assemblages, les ready-made, etc. Ce sont les « Avant-gardes » (terme issu du vocabulaire militaire et qui désigne une troupe dégagée et envoyée en éclaireur). L'Avant-garde n'est pas le fait d'un artiste isolé, mais plutôt d'un groupe qui s'unit pour défendre sa production, la lutte étant un passage obligé pour la diffusion de leur vision nouvelle du monde. Il n'y a donc pas une Avant-garde mais plusieurs, constituées de groupes d'artistes plus ou moins organisés.

En 1936, Alfred Baar propose au Museum of Modern Art de New-York une exposition dans laquelle il met en place une table généalogique de l'Art moderne. Elle traite de l'héritage de l'impressionnisme et son classement ne se fait désormais plus par école nationale mais selon l'observation d'un mouvement international durant une période de cinq années de façon successive. La table met clairement en évidence la multiplicité des groupes, de leur substitution constante ainsi que du mouvement perpétuel.

Liste chronologique des mouvements artistiques de l'art moderne

Avant 1914 :

L'entre-deux-guerres :

L'après-guerre :

Galerie

|}

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique