Ômiya

Un article de Nezumi.

Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Ômiya

Ômiya (大宮) est un arrondissement de la ville de Saitama dans la préfecture de Saitama, au Japon.

Historique

Jusqu'au 1er mai 2001, Ômiya était une ville de la préfecture de Saitama. La ville a été fusionnée avec les villes voisines de Urawa et de Yono pour former la ville de Saitama. La région de la ville originale d'Ômiya inclut maintenant les arrondissements suivants de la ville de Saitama : Kita-ku, Minuma-ku, Nishi-ku et Ômiya-ku. Ômiya est toujours le nom de la gare principale.

En japonais, les deux kanjis composant le nom Ômiya sont 大 (Ô, qui signifie large) et 宮 (miya, signifiant un jinja, un lieu saint du shintoïsme), en référence au sanctuaire Hikawa, lieu de culte majeur de la religion shinto qui y est établi. La ville moderne d'Ômiya fut fondée en 1899. En 1940, de nombreux petits villages fusionnèrent pour former Ômiya puis en 2001, une nouvelle fusion forma Saitama.

Située sur la route nationale Nakasendô de l'ère féodale Edo, Ômiya-shuku était la 4e station officielle de la route.


hirosh04.jpg
Le Nakasendô vu par Hiroshige

Sanctuaire Hikawa

Le sanctuaire Hikawa Shrine (氷川神社 Hikawa-jinja) est un sanctuaire shinto situé dans Ômiya-ku. Entourant le sanctuaire, se situent un grand parc dans lequel abondent les cerisiers à fleurs, un zoo et un musée. Ce sanctuaire est dédié à la vénération des kami Susanoo no Mikoto , Onamuchi-no-Mikoto et Inadahime no Mikoto .

Par une faveur spéciale, l'Empereur Meiji a placé Hikawa-dessus tous les autres sanctuaires dans la région de Kanto. La ville d'Ômiya elle-même, dont le nom signifie littéralement « grand sanctuaire », lui doit son nom.

Situé derrière trois torii en bois, il aurait 2 400 ans d'histoire. Pas moins de 290 sanctuaires affiliés existent à travers le Japon, tous nommés Hikawa. La plupart sont petits, mais vouent un culte au même kami (dieu).

Selon la tradition, le sanctuaire a été créé pendant le règne de Kôshô en 473 avJC. Une légende raconte que Yamato Takeru, blessé à la jambe au cours de sa croisade pour l'Est, a visité le sanctuaire sur les conseils d'un vieil homme qui lui est apparu dans un rêve. Après avoir prié, il était capable de se tenir debout sans aide. L'ancien nom, Ashidate (足立 ), signifie littéralement "béquille", conformément à cette légende.

Le 11 décembre 1868 a lieu la première visite de l'empereur Meiji. De 1871 à 1946, Hikawa a été officiellement désigné l'un des Kanpei-taisha (官幣大社), ce qui signifie qu'il faisait parti du premier rang des sanctuaires soutenus par le gouvernement.

omiyaa488.JPG

Village de Bonsai

Le Bonsai Village a été créé à Omiya en 1925, deux ans après le tremblement de terre de Kanto en 1923. Les grands producteurs de bonsai qui avaient vécu dans la région Hongo à Tokyo, ont beaucoup souffert des incendies et ont décidé de s'éloigner de la ville jusqu'à Ômiya qui possédait une bonne terre pour nourrir les bonsaï, de l'eau pure et de l'air frais.

À son apogée, Bonsai Village englobait plus de 30 grandes maisons de production. Aujourd'hui, plus de 10 maisons produisent des bonsai de grande qualité. La Grande Fête du Bonsai attire de grandes foules et a lieu chaque année du 3 mai au 5 mai. Bonsai Village accueille les jeunes stagiaires de l'Europe et des États-Unis.

omiyaa500.JPG

Voir aussi les fiches cinéma Ann ; le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Voyages : les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; le grand Istanbul; Afrique